Marion Bartoli
Marion Bartoli | EPA/MAXPPP

Marion Bartoli n'a pas fait long feu à Strasbourg

Publié le , modifié le

Marion Bartoli, la numéro un française, a été éliminée dès le premier tour du tournoi WTA de Strasbourg par la jeune italienne Camila Giorgi (6-3, 6-2). Tête de série numéro 3, Alizé Cornet a elle tenu son rang pour vaincre une autre tricolore, Mathilde Johansson sur le même score. Opposée à la tête de série numéro 2, Virginie Razzano a elle créée la surprise en prenant le dessus (6-1, 6-4).

Treizième au classement WTA, Marion Bartoli a préparé Roland-Garros (du 26 mai au 9 juin) de la pire des manières. En s'inclinant sèchement (6-3, 6-2) sur la terre battue strasbourgeoise contre la 88e joueuse mondiale, l'Italienne Camila Giorgi, le niveau de la numéro 1 française inquiète. Battue au 1er tour à Estoril et en 8e de finale au tournoi de Madrid, ces deux seules compétitions sur terre cette saison, la tête de série numéro 1 du tournoi alsacien semble fébrile sur cette surface, à cinq jours de l'ouverture des Internationaux de France. 

Cornet et Razzano en forme

Au contraire de sa compatriote, Alizé Cornet s'est rassurée. Ecartée dès son entrée en lice à Rome la semaine dernière par l'anonyme Nastassja Burnett, 141e joueuse mondiale, la Niçoise s'est reprise en écartant une autre française Mathilde Johansson (6-3, 6-2). Tête de série numéro 3 sur l'ocre alsacienne, la 31e joueuse mondiale a tenu son rang pour s'offrir le droit de poursuivre l'aventure. Au prochain tour, elle affrontera la polonaise Magda Linette.

Autre tricolore en réussite, Virginie Razzano. Tombeuse de l'Autrichienne Tamira Paszek (6-1, 6-4), tête de série numéro 2, celle qui avait fait chuter Serena Williams au premier tour de Roland-Garros l'an passé semble retrouver des couleurs alors que se rapproche suite à sa récente invitation à participer au Grand Chelem Porte d'Auteuil malgré sa 178e place au classement WTA. Incapable de s'imposer depuis le 18 mars, la Nîmoise a dû en passer par le tournoi de Cagnes-sur-Mer début mai pour retrouver le goût de la victoire. Des sensations qui reviennent au bon moment. 

Lauréate du tournoi des Alpes-Maritimes, Caroline Garcia, 113e joueuse mondiale, n'a pas connu le même succès. Battue par la Géorgienne Anna Tatishvili, au terme d'un match serrée (6-7 (4/7), 7-5, 6-4). La jeune française, 20 ans à peine, doit se remobiliser pour faire mieux à Paris que son 1er tour l'an passé.

Résultats du 1er touri

Camila Giorgi (ITA) bat Marion Bartoli (FRA/N.1) 6-3, 6-2
Eugénie Bouchard (CAN) bat Silvia Soler (ESP) 6-3, 6-3
Lucie Hradecká (CZE) bat Garbiñe Muguruza (ESP) 6-4, 6-3
Johanna Larsson (SWE) bat Petra Cetkovská (CZE) 6-2, 2-6, 6-3
Virginie Razzano (FRA) bat Tamira Paszek (AUT/N.2) 6-1, 6-4
Anna Tatishvili (GEO) bat Caroline Garcia (FRA) 6-7 (4/7), 7-5, 6-4
Monica Niculescu (ROM/N.5) bat Marina Erakovic (NZL) 6-7 (7/9), 6-3, 7-6  (7/5)
Alizé Cornet (FRA/N.3) bat Mathilde Johansson (FRA) 6-3, 6-2
Magda Linette (POL) bat Olga Puchkova (RUS) 6-4, 7-6 (7/2)
Shelby Rogers (USA) bat Marta Domachowska (POL) 6-2, 7-5
Misaki Doi (JPN) bat Karolina Pliskova (CZE) 7-5, 6-2
Lauren Davis (USA) bat Christina McHale (USA/N.6) 7-5, 6-3
Hsieh Su-wei (TPE/N.4) bat Annika Beck (GER) 6-7 (6/8), 7-5, 6-1
Lauren Davis (USA) bat Christina McHale (USA/N.6) 7-5, 6-3
María Teresa Torró (ESP) bat Daniela Hantuchova (SVK/N.8) 6-3, 4-6, 7-6  (7/4)
Flavia Pennetta (ITA) bat Elina Svitolina (UKR) 6-4, 6-2