Kim Clijsters, à l'Open d'Autralie 2019 dans le tournoi des Légendes
Kim Clijsters, à l'Open d'Autralie 2019 dans le tournoi des Légendes, va revenir sur le circuit principal | AFP - PATRICK HAMILTON / Belga

Kim Clijsters annonce son retour à la compétition après 7 ans d'absence et 3 enfants

Publié le , modifié le

Ancienne N.1 mondiale, victorieuse de quatre tournois du Grand Chelem (dont trois US Open), Kim Clijsters a annoncé qu'elle allait sortir de sa retraite pour revenir sur le circuit professionnel en 2020. Dans une vidéo postée sur son compte twitter, la Belge se met en scène en famille, elle qui a trois enfants, et se demande: "Pourrais-je devenir une mère aimante de trois enfants, et la meilleure joueuse possible ? Revenons une dernière fois." Elle sera âgée de 36 ans en 2020.

41 titres en simple dont 4 en Grand Chelem et 3 Masters, une place de N.1 mondiale pour devenir la première Belge à atteindre ce rang-là puis devenir la première mère à être sur le trône mondial, Kim Clijsters avait connu beaucoup de choses dans sa première carrière. Elle avait même déjà connu la retraite, en 2007, chez elle à Anvers, pour une parenthèse de presque deux ans durant laquelle elle avait eu son premier enfant, sa fille Jada née en 2008. Cette fois, la Belge se lance dans un défi encore supérieur. Bien supérieur.

Après 7 années loin du circuit, certes à participer aux tournois des "anciens", après avoir eu deux autres enfants (en 2013 et 2016), la Flamande a décidé de revenir sur le circuit la saison prochaine. L'ancienne grande rivale de Justine Henin ou de Serena Williams a annoncé, dans une vidéo, que "les émotions sur le terrain" lui manquaient, et qu'elle aspirait à mener de paire sa vie de famille et une vie sur le circuit. "Je ne veux pas prouver quoique ce soit", a-t-elle expliqué dans un Podcast de la WTA. "C'est un challenge personnel. (...) J'aime toujours jouer au tennis. (...) Mais la question qui demeure, c'est: suis-je capable d'atteindre un niveau auquel je voudrais être ?" L'idée est venue lors de l'Open d'Australie, en début de saison, où elle a participé au tournoi des Légendes. Un voyage en famille qui lui a permis de poser la question à son aînée, aujourd'hui âgée de 11 ans. Après avoir entraîné ses compatriotes Elise Mertens et Yanina Wickmayer, elle revient sur le court. Avec un appétit féroce: "C'est vraiment très satisfaisant d'avoir de nouveau ce genre de challenge", dit-elle au sujet de sa capacité à s'entraîner dur.

La difficulté de revenir d'une retraite

17 années après avoir atteint pour la première fois la place de N.1 mondiale (à l'époque sans avoir gagné un titre du Grand Chelem), 7 ans après son dernier match sur le circuit WTA, Kim Clijsters veut réécrire  sa propre histoire.  Mais certains "come-back" récents sont à prendre en considération. L'insatiable Serena Williams, et ses 23 titres en Grand Chelem, n'a toujours pas gagné le moindre titre depuis qu'elle est revenue de sa première maternité, quelques mois après avoir donné naissance à sa fille, même si elle vient d'enchaîner une 4e finale en Grand Chelem en deux ans. Autre exemple: Marion Bartoli n'a jamais pu retrouver le plus haut niveau après sa retraite de quatre ans.

Après avoir donné naissance à trois enfants, après avoir passé 7 années loin de la WTA, la passion reste intacte pour Kim Clijsters. Joueuse physique, qui a néanmoins connu de nombreuses blessures à certains moments de sa carrière, elle se lance dans un challenge immense. Mais elle l'annonce: "Si je sens que cela interfère avec la vie de mes enfants, je ne jouerai pas, j'attendrai que ça se passe bien."