La Tchèque Jana Novotna en 1998
Jana Novotna, avec son trophée de Wimbledon en 1998, son seul titre du Grand Chelem en simple | AFP - PASCAL PAVANI

Jana Novotna, ancienne 2e mondiale, est décédée à 49 ans

Publié le , modifié le

Ancienne N.2 mondiale en simple, victorieuse de Wimbledon en 1998 (aux dépens de Nathalie Tauziat) et de 16 autres titres du Grand Chelem en doubles (elle a été aussi N.1 mondiale en double), Jana Novotna est morte des suites d'une longue maladie. Agée de 49 ans, la Tchèque s'est éteinte dans son pays. Durant sa carrière longue de 14 années, elle avait brillé par son jeu offensif, et avait fait son entrée dans le hall of Fame en 2005.

Avant son sacre en simple à Wimbledon en 1998, où elle avait battu la Française Nathalie Tauziat, elle avait perdu deux finales sur le gazon londonien, en 1993 face à l'Allemande Steffi Graf et en 1997 face à la joueuse suisse Martina Hingis. Les larmes de la Tchèque, la tête sur l'épaule de la duchesse de Kent, après avoir perdu la finale de 1993 -- alors qu'elle avait pourtant mené 4-1 au troisième set -- figurent parmi les moments mémorables du tournoi londonien. Très à l'aise sur toutes les surfaces et se distinguant par un service-volée spectactulaire, Novotna était deuxième joueuse mondiale en simple en 1997, l'année où elle s'est imposée au Masters, en battant en finale la Française Mary Pierce.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze