Tatiana Golovin
Tatiana Golovin | Chris McGrath / Getty Images North America / AFP

Golovin annonce elle aussi son retour à la compétition

Publié le , modifié le

Onze ans après avoir mis un terme à sa carrière, Tatiana Golovin a annoncé son retour à la compétition. Si la Française, âgée aujourd'hui de 31 ans, ne se fixe pas d'objectifs sportifs précis, elle espère recoudre le fil d'une carrière gâchée par les blessures.

La mode est décidément aux come backs. Si elles ne sont certainement pas concertées, Kim Clijsters et Tatiana Golovin ont annoncé, à quelques heures d'intervalle, leur grand retour sur le circuit WTA. La Française d'origine russe (elle est née à Moscou) a été devancée par la Belge mais l'effet de surprise est bien le même. 

A 31 ans, Golovin tente donc un sacré pari après avoir raccroché en 2008. Une fin de carrière, on a tendance à l'oublier, décidée très jeune, et dictée par une maladie qui n'était pas compatible avec la vie d'une sportive de haut niveau. Tatiana Golovin souffrait en effet d'une spondylarthrite ankylosante, ce qui se traduisait par une douleur aux os suite aux efforts physiques. 

Dans ces conditions, celle qui se révéla à l'âge de 16 ans à l'Open d'Australie où elle atteignit les 1/16e de finale, n'avait d'autre choix que de mettre un terme à une carrière que l'on annonçait pourtant prometteuse. Au final, en seulement quelques années passées sur les courts, Golovin avait tout de même remporté deux tournois WTA (Amelia Island et Portoroz en 2007) et Roland Garros en double mixte. En 2008, elle atteignait même la 12e place mondiale, le meilleur classement d'un parcours stoppé trop tôt. 

"J'avais fait le deuil de ma carrière à seulement 20 ans"

C'est en découvrant que sa maladie pouvait désormais beaucoup mieux se traiter que l'idée d'un retour a germé dans l'esprit de Tatiana. "J'ai appris qu'il y avait des traitements qui pouvaient peut-être me permettre de revenir. Donc, alors que j'avais fait le deuil de ma carrière à seulement 20 ans, je peux peut-être la reprendre aujourd'hui" annonce celle qui était depuis consultante TV. 

Golovin a donc repris le chemin de l'entraînement sur les courts au Centre national d'entraînement (CNE) de la Fédération française de tennis (FFT). "L'idée fait son chemin depuis un an et, depuis cet été, je m'y suis mise très sérieusement. Après la raquette, j'ai repris l'entrainement physique très sérieusement depuis un mois. L'objectif était d'être prête en début d'année prochaine, mais les choses vont vite et j'envisage aujourd'hui de reprendre peut-être dès la mi-octobre".