Sara Errani
Sara Errani | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Errani presque sans combattre

Publié le , modifié le

L'Italienne Sara Errani s'est qualifiée quasiment sans jouer pour la finale de l'Open GDF, bénéficiant de l'abandon de son adversaire Kiki Bertens, blessée. En finale, elle retrouvera l'Allemande Mona Barthelaprès sa victoire en deux sets 6-1, 6-4 sur la Française Kristina Mladenovic samedi à Coubertin.

La tête de série n°1 du tournoi parisien menait 5-0 après 25 minutes dans la première manche lorsque la jeune Néerlandaise, visiblement touchée au dos, a fait signe à l'arbitre de chaise qu'elle n'était pas en mesure de continuer. En finale, dimanche, Sara Errani, septième joueuse mondiale, affrontera donc l'Allemande Mona Barthel. Cette dernière n'a eu aucun mal à se débarrasser de la Française Kristina Mladenovic.

A 19 ans, Mladenovic rate l'occasion de remporter le deuxième titre de sa carrière après celui obtenu l'an passé à Taipei. "Je suis un peu triste, j'aurais aimé que l'aventure continue mais elle a juste fait un match parfait. Elle a  été exceptionnelle. Ca ne m'arrive pas souvent d'être aussi souvent à la rue sur le terrain. C'était épatant. Je n'étais pas du tout émoussée, j'avais très bien encaissé mes trois premiers matches. Le bilan du tournoi est positif bien sûr. Je gravis étape après étape, on va continuer à travailler. Mon objectif cette  saison est d'entrer dans le Top 50 au classement.

Simple dames (Demi-finales):
Sara Errani (ITA/N.1) bat Kiki Bertens (NED) 5-0 (abandon)
Mona Barthel (GER) bat Kristina Mladenovic (FRA) 6-1, 6-4

Julien Lamotte