L'Allemande Angelique Kerber, victorieuse de l'Open d'Australie 2016 aux dépens de Serena Williams.
L'Allemande Angelique Kerber, victorieuse de l'Open d'Australie 2016 aux dépens de Serena Williams. | AFP

Doha : pour son retour, Kerber prend la porte d'entrée

Publié le , modifié le

Lauréate de l'Open d'Australie fin janvier, Angelique Kerber a été sorti dès le 1er tour du tournoi de Doha, où elle faisait son retour sur le circuit WTA. L'Allemande s'est inclinée d'entrée mardi face à la Chinoise Zheng Saisai, 73e mondiale, en deux sets (7-5, 6-1). Kerber (28 ans), devenue N.2 mondiale après avoir remporté son premier tournoi du Grand Chelem à Melbourne aux dépens Serena Williams, n'était depuis apparue qu'en Fed Cup, où l'Allemagne avait cédé contre la Suisse (3-2) début février.

Mardi, Kerber, tête de série N.1 du tournoi, a concédé sa mise en jeu à six reprises et accumulé les fautes directes (38), au contraire de son adversaire chinoise (8), à laquelle elle n'a résisté qu'un peu plus d'1h15. Après une première manche accrochée, l'Allemande s'est effondrée dans la seconde, perdue en seulement 28 minutes, et a été entendue se plaindre en direction de son entraîneur Torben Beltz de se sentir fatiguée et sans énergie.

"Je ne sais pas si c'était la pression ou pas. Je ne me sentais pas bien  non plus ce matin (mardi) à l'entraînement, a déclaré Kerber. Faire autant de  fautes, ce n'est pas mon jeu. J'ai essayé mais je ne sentais pas mon jeu et je  n'ai pas trouvé le rythme."

Au prochain tour, Zheng Saisai affrontera la Canadienne Eugenie Bouchard, tombeuse de la Tchèque Denisa Allertova 7-6 (7/0), 7-5. La Polonaise Agnieszka Radwanska, tête de série N.3, et la Tchèque Petra  Kvitova (N.5), ont elles tenu leur rang en dominant respectivement  l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko (6-4, 6-4) et la Tchèque Barbora Zahlavova Strycova (7-6 (7/2), 6-4) au 2e tour.

AFP