Ashleigh Barty à Cincinnati en 2019
Ashleigh Barty à Cincinnati en 2019 | Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cincinnati : Barty au tapis, une finale Kuznetsova-Keys

Publié le , modifié le

Ashleigh Barty ne verra pas la finale du tournoi Premier 5 de Cincinnati. L'Australienne, numéro 2 mondiale, qui a fait appel au kiné dans la fin du 1er set, s'est inclinée en 1h05 de jeu face à Svetlana Kuznetsova (6-2, 6-4). Elle ne sera donc pas numéro 1 mondiale lundi. La Russe affrontera Madison Keys en finale.

Décidément, Svetlana Kuznetsova, 153e joueuse mondiale, est la coupeuse de tête de ce tournoi de Cincinnati. Après Karolina Pliskova (3e) vendredi, la Russe s'est offerte le scalp d'Ashleigh Barty, numéro 2 mondiale, samedi en demi-finale, 6-2, 6-4. Une lourde défaite pour l'Australienne, visiblement touchée physiquement, qui ne verra pas la finale et ne retrouvera pas lundi, son trône de numéro 1 mondiale. 

La Russe, ancienne numéro 3 mondiale, retrouve quant à elle la finale d'un tournoi Premier pour la 7e fois de sa carrière, la première depuis 2017. "C'est tellement incroyable de rejouer ici sur le court central, après mes blessures de ces dernières années", a confié la joueuse de Saint-Petersbourg. "Je suis de retour maintenant et je ne sens pas la pression. Je n'aurais jamais pensé être de retour à ce niveau si rapidement. Mon tennis est de nouveau de bon niveau", a-t-elle ajouté. 

3e finale pour Keys

C'est la jeune Madison Keys, 24 ans, qui défiera la Russe, de 10 ans son aînée. L'Américaine a éliminé sa compatriote Sofia Kenin (22e) samedi, dans l'autre demi-finale (7-5, 6-4). C'est au terme d'un match très serré, que la 18e joueuse mondiale a pris le meilleur sur son adversaire. Breakée par deux fois dans la seconde manche, Keys a mis la pression sur le service de Sofia Kenin, incapable de remporter sa mise en jeu en fin de match. 

La mieux classée des deux américaines a conclu sur le service de son adversaire, dès sa deuxième balle de match. Elle se qualifie pour la 3e finale de sa carrière en Premier 5 et Premier Mandatory, la première depuis 2016. En cas de victoire dimanche face à Kuznetsova, elle décrocherait son premier titre dans la catégorie.