Bartoli conférence sourire 06072013
Marion Bartoli après sa victoire à Wimbledon | AFP

Bartoli: "On ne sait jamais"

Publié le , modifié le

Marion Bartoli, qui avait annoncé le 14 août qu'elle mettait fin à sa carrière, a déclaré n'avoir "aucun regret" sans écarter totalement l'idée d'un retour car "on ne sait jamais", dimanche à New York.

"Je ne regrette rien car je me suis toujours impliquée à 100% pour donner le meilleur de moi-même. Je n'ai absolument aucun regret. Je n'ai jamais eu  aucun doute quant à cette décision, même après y avoir repensé. Je peux faire tellement de choses que je ne pouvais pas faire quand j'étais joueuse de  tennis", a déclaré la Française de 28 ans, vainqueur de Wimbledon en juillet. Interrogée sur la possibilité d'un retour, Bartoli, qui n'a pas demandé à la WTA d'annuler les points qu'elle possédait, a affirmé: "On ne sait jamais ce qu'il va se passer, je suis toujours dans le classement (WTA). C'est difficile de dire que je ne reviendrai jamais" sur le circuit.

L'Auvergnate, qui avait créé la surprise en remportant à Londres son  premier tournoi du Grand Chelem, avait pris tout le monde à contre-pied en  annonçant qu'elle mettait un terme à sa carrière après une défaite contre la  Roumaine Simona Halep (3-6, 6-4, 6-1) au 2e tour du tournoi WTA de Cincinnati  (Etats-Unis). "Il est temps pour moi de mettre un terme à ma carrière. Mon corps n'arrive  plus à tout supporter. J'ai subi beaucoup de blessures depuis le début de  l'année. Je suis le circuit depuis si longtemps, et j'ai vraiment forcé et tout  donné pendant ce Wimbledon", avait-elle expliqué le 14 août.

"J'ai senti que j'avais épuisé toute l'énergie restante dans mon corps. J'ai réalisé mon rêve et ça restera avec moi pour toujours, mais maintenant mon  corps n'arrive plus à tout supporter", avait-elle précisé. Interrogée sur l'US Open qui commence lundi à Flushing Meadows, où la N.1  mondiale américaine Serena Williams fait encore figure de favorite, Bartoli a  prédit des surprises. "Je pense que ce pourrait être le moment parfait pour une surprise. J'en suis le parfait exemple. On pourrait avoir une ou deux surprises", a déclaré la Française, vêtue d'une robe noire et de chaussures à hauts talons, qui fera ses  début comme consultante lors du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison.

AFP