Victoria Azarenka, Cincinnati
Victoria Azarenka | DUANE PROKOP / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Azarenka sabre le champagne à Cincinnati

Publié le , modifié le

La N.2 mondiale Victoria Azarenka est sortie victorieuse de son affrontement au sommet avec la N.1 mondiale Serena Williams en finale du tournoi de Cincinnati (2-6, 6-2, 7-6 (8/6). Hors du coup dans le premier set, la Bélarusse s'est remobilisée pour l'emporter au terme de 2h30 de jeu. A quelques jours de l'US Open, cette victoire relance le suspense dans un Grand Chelem promis à l'Américaine.

Cincinnati se refuse toujours à Serena Williams. Alors qu'elle restait sur deux titres consécutifs à Toronto et Bastad, la N.1 mondiale n'est pas parvenue à poursuivre cette série, malgré une entame de finale parfaite face à sa dauphine Victoria Azarenka. En 26 minutes, l'Américaine empochait le 1er set et semblait se diriger vers un 9e sacre en 10 finales jouées cette saison. Longtemps blessée cette saison, au point de ne disputer qu'une dizaine de tournois, la Bélarusse ne s'en laissait pas compter et revenait à égalité. La dernière manche, très équilibrée, envoyait les deux femmes au tie break. Une nouvelle fois, l'Américaine était en position de force à 5/4 et deux services à suivre. Mais elle flanchait encore, à l'inverse de son adversaire qui concluait 8/6. 

Serena Williams flanche

"Je suis heureuse de retrouver mon niveau après ces blessures. Ce qui ne  tue pas rend plus fort. C'était une belle bataille, je suis contente de la  façon dont je me suis battue. La prochaine fois, j'essaierai de bien jouer dès  le début de la rencontre", a déclaré Azarenka, N.1 mondiale en début de saison détrônée par... Serena Williams. Avec 58% de première balle au service seulement, la protégée de Patrick Mouratoglou ne pouvait espérer d'autre issue. Cette défaite met fin à une série de 14 victoires consécutives pour celle qui a remporté 54 titres en carrière. "Victoria a été très agressive à partir du deuxième set et ça a changé la  physionomie du match, a expliqué l'Américaine. Ce n'est pas un hasard si elle a  déjà gagné des tournois du Grand Chelems. On a souvent des matches très  disputés toutes les deux, souvent en finale, c'est une belle rivalité."

Prometteur en vue de l'US Open

La joueuse de 24 ans est la seule à pouvoir contester l'hégémonie de la cadette des soeurs Williams, comme elle l'avait déjà en finale à Doha en février. Avec cette victioire dans l'Ohio, la Bélarusse enlève le 17e titre de sa jeune carrière et son 3e succès en 15 affrontements avec Serena. Ce retour en forme relance le suspense à quelques jours de l'US Open. L'an dernier, Williams y avait imposé sa loi, s'adjugeant le titre aux dépens de... Victoria Azarenka. 

Jerome Carrere