Annika Beck
La joueuse allemande Annika Beck | SIPA

Annika Beck s'offre le tournoi de Québec

Publié le , modifié le

L'Allemande Annika Beck a ajouté à 21 ans un deuxième titre à son palmarès grâce à son succès en finale du tournoi WTA de Québec, dimanche. La 57e mondiale a dominé en deux sets 6-2, 6-2 la Lettone Jelena Ostapenko.

Beck, qui avait glané son premier succès sur le circuit WTA en 2014 à Luxembourg, n'a connu qu'une alerte lors de cette finale à sens unique: elle a perdu d'entrée son service, avant de rectifier le tir rapidement et ne plus laisser aucun répit à son adversaire. "Je viens juste de changer de raquette, donc gagner un titre dès mon premier tournoi avec cette raquette me donne beaucoup de confiance", a déclaré Beck. "Je peux encore mieux jouer, mais je suis contente, car la pression était sur moi durant cette finale et j'ai réussi à produire du bon tennis", a insisté l'Allemande qui va faire son retour dans le top 50 mondial lundi.

Ostapenko était, elle, la favorite du public: à 18 ans, la Lettone, titrée en junior à Wimbledon en 2014, disputait sa première finale sur le circuit WTA. "J'étais très nerveuse avant cette finale, car je voulais vraiment gagner ce titre, c'est sans doute ce qui explique ma défaite", a reconnu la 101e mondiale. Ostapenko avait affronté, et battu, Beck à deux reprises en 2015 sur le circuit ITF, l'équivalent de la 2e division féminine. Depuis le début de la saison, la Lettone a remporté un tournoi ITF et disputé deux autres finales.

AFP