Serena Williams impressionnante

Wimbledon : Bertens éliminée, Williams, Kvitova et Barty qualifiées pour les huitièmes

Publié le , modifié le

Kiki Bertens, tête de série numéro 4, est tombée ce samedi face à Barbara Strycova en deux sets (7-5, 6-1). Elle faisait partie des favorites pour le titre. Avant cela, Petra Kvitova avait ouvert les hostilités en l'emportant en deux sets rapides, 6-3 6-2. Serena Williams (en deux sets contre Julia Goerges) et Ashleigh Barty (en deux sets contre Harriet Dart) s'étaient ensuite qualifiées quasiment en même temps.

Serena Williams a livré sa meilleure partition depuis bien longtemps ce samedi. Face à la dangereuse Julia Georges, l'Américaine a posé son jeu, sans jamais vraiment dévier de sa trajectoire. Très concentrée sur ses jeux de service, elle n'a pas laissé une seule occasion à Georges de breaker. Avec 13 montées au filet, dont 12 victorieuses, elle n'a pas non plus hésité à se montrer agressive. 

 

Ashleigh Barty et Petra Kvitova toujours faciles

Sans faire de bruit, Ashleigh Barty enchaîne. Elle en est désormais à 10 victoires consécutives en Grand Chelem, après sa victoire à Roland-Garros. Elle a été sans pitié pour la jeune Harriet Dart, la locale de la journée. 6-1, 6-1, il n'y a pas eu photo sur le central. Au prochain tour, elle affrontera Alison Riske, 55e mondial.  

La Tchèque Petra Kvitova, double championne de Wimbledon, a atteint samedi pour la première fois depuis cinq ans les huitièmes de finale du tournoi britannique du Grand Chelem. La 6e joueuse mondiale a surclassé la Polonaise Magda Linette (75e), défaite 6-3, 6-2 et sera opposée pour une place en quarts soit à la Britannique Johanna Konta (18e), soit à l'Américaine Sloane Stephens (9e). Kvitova avait participé aux 8es de finale pour la dernière fois au All England Tennis Club en 2014, année de son deuxième titre après celui de 2011.

Kiki Bertens tombe

Seule la tête de série numéro 4, Kiki Bertens, s'est faite surprendre ce samedi. Demi-finaliste à Eastbourne, finaliste à S'Hertogenbosch, Kiki Bertens faisait partie des joueuses capables d'aller au bout à Wimbledon. Il n'en sera rien. Barbara Strycova, ancienne quart de finaliste à Wimbledon (en 2014), est passée par là. Elle a fait son match.  Mais c'est surtout Bertens qui est passée à côté, multipliant les fautes directes (29) et les mauvais choix. 

Si elle a atteint les quarts de finale du tournoi de Birmingham il y a deux semaines, personne n'attendait Strycova à ce niveau, d'autant que Kiki Bertens se trouvait sur son chemin. Mais la Néerlandaise n'a même pas été un vrai obstacle pour Strycova.