Soleil Wimbledon
Le soleil à Wimbledon | ANDREW YATES / AFP

Wimbledon va couvrir son court N.1

Publié le , modifié le

Temple du tennis et de sa tradition, le tournoi de Wimbledon poursuit sa modernisation. La presse anglaise annonce que le All England Club a pris la décision de couvrir le court N.1, après avoir déjà couvert le Central Court en 1999. Le tournoi de Wimbledon pourra donc se poursuivre sur deux courts lors des intempéries, le N.1 accueillant 11 500 spectateurs.

Les dirigeants du tennis français luttent toujours pour couvrir le court Central. Pendant ce temps-là, la mecque du tennis mondial, le si conservateur All England Club, a pris la décision de couvrir son court N.1, quatre ans après avoir déjà placé un toit rétractable au-dessus du court Central. Bien plus pénalisé par les intempéries que les Internationaux de France, Wimbledon va donc se doter, dans le cadre de son plan "Wimbledon 2020", d'une deuxième enceinte permettant au jeu de se poursuivre malgré la pluie. Ils seront ainsi 11 500 spectateurs en plus à assister aux matches sur le gazon londonien alors que les intempéries sévissent, ce qui monte le total à 27 000 places couvertes.

Prévoyants, les dirigeants du club avaient, lors des travaux du court N.1 en 1997, insisté pour que l'enceinte permette ultérieurement qu'un toit soit ajouté. Ce sera le cas, pour un coût nettement inférieur aux 150 millions de livres (228 millions d'euros) qu'avait valu la couverture mobile du Central Court. Et Wimbledon se hissera ainsi au niveau de l'Open d'Australie, qui en a déjà couvert deux et dont le 3e sera fait prochainement. Pendant ce temps, Roland-Garros et l'US Open demeurent sans couverture, l'un et l'autre étant pénalisés par leur emplacement et la complexité d'ajouter un toit. L'annonce sera officialisé dans le mois à venir. Ayant obtenu que trois semaines séparent Roland-Garros de Wimbledon à partir de 2015, ce toit pourrait entrer en fonction à ce moment-là, même si aucune date précise n'a pour l'instant filtré pour sa livraison.