Wimbledon : Rafael Nadal bat Yuichi Sugita et affrontera Nick Kyrgios au deuxième tour

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Rafael Nadal
Rafael Nadal | ATSUSHI TAKETAZU / YOMIURI / THE YOMIURI SHIMBUN

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Malgré un Yuichi Sugita accrocheur, Rafael Nadal n'a pas manqué son entrée en lice à Wimbledon, s'imposant en trois sets (6-3, 6-1, 6-3) en deux heures de jeu. Une victoire qui l'envoie au deuxième tour pour un choc aussi alléchant qu'explosif face à Nick Kyrgios.

Pas de problème pour Rafael Nadal. L'Espagnol n'a pas dans le détail pour écarter l'obstacle Yuichi Sugita au premier tour du tournoi de Wimbledon. Trois sets, deux heures de jeu et un match totalement maîtrisé, le cocktail parfait pour un premier tour sans encombre face au 274e joueur mondial (6-3, 6-1, 6-3). Ce sera tout autre chose au deuxième tour, puisque c'est Nick Kyrgios qui attend le N°2 mondial.

à voir aussi Wimbledon : Kyrgios fait le show et s'en sort face à Thompson Wimbledon : Kyrgios fait le show et s'en sort face à Thompson

Alors que Roger Federer a été contraint de lâcher le premier set quelques heures plus tôt pour son entrée en lice face à Lloyd Harris, les spectateurs du court N°1 ont bien cru revivre le même scénario avec Rafael Nadal. Mais ce dernier, breaké d'entrée par Yuichi Sugita, n'a pas laissé d'espoir au Japonais. Un debreak rapide avant de mettre la machine en route face à un Sugita accrocheur mais incapable de déstabiliser le N°2 mondial. Pas encore souverain, auteur de plusieurs fautes inhabituelle - notamment en coup droit -, Nadal a assuré l'essentiel. Cap désormais sur Nick Kyrgios, pour un deuxième tour bouillant.

Les rapports entre Kyrgios et Nadal se sont franchement dégradés après leur dernier match en février à Acapulco. Le N°2 mondial avait perdu pour la 3e fois contre l'Australien, et avait peu goûté son attitude. Il l'avait dit, provoquant une réaction de l'intéressé sur les réseaux sociaux assez claire, l'oncle Toni s'en est mêlé... Bref, le match promet d'être électrique.  "Pas sûr qu'avec Rafa on puisse aller boire une bière ensemble. Je ne le connais pas. Il y a un respect mutuel, mais c'est tout je pense", a résumé Kyrgios mardi. L'Australien avait battu Nadal en 2014 à Wimbledon, un match qui l'avait révélé au monde.

France tv sport francetvsport