Guido Pella
Guido Pella | AFP

Wimbledon : premières pour Goffin et Pella, Nishikori et Querrey retrouvent les 1/4

Publié le , modifié le

Tombeur de Fernando Verdasco ce lundi, à Wimbledon, David Goffin s'est qualifié pour la première fois de sa carrière en quart de finale sur le gazon londonien, tout comme l'Argentin Guido Pella, vainqueur surprise de Milos Raonic. Un stade du tournoi que l'Américain Sam Querrey et le Japonais Kei Nishikori vont eux retrouver, après avoir dominé Tennys Sandgren et Mikhail Kukushkin.

• David Goffin s'en sort 

Revoilà David Goffin. Alors qu’il n’avait plus atteint les quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem depuis 2017, et une défaite face à Grigor Dimitrov à l’Open d’Australie, le Belge a rectifié le tir ce lundi, en dominant Fernando Verdasco (7-6, 2-6, 6-3, 6-4) en huitième de finale à Wimbledon. Auteur d’une saison moyenne jusque-là, le 23e joueur mondial a confirmé son regain de forme et sa récente finale disputée face à Roger Federer à Halle en atteignant pour la première fois le top 8 sur le gazon londonien.

Face à un Verdasco accrocheur dans le premier set (11-9 au tie-break), Goffin a eu du mal à s’exprimer, avant de lâcher les chevaux dans la troisième manche alors qu’il venait de concéder la seconde. Plus agressif, il a fait parler sa puissance pour faire la différence contre l’Espagnol, 37e joueur au classement ATP. Le Belge affrontera Novak Djokovic pour une place dans le dernier carré.

• Querrey repasse le 1/4

Le duel entre Américains aura tourné à l’avantage de Sam Querrey. Tombeur de Tennys Sandgren en quatre sets (6-4, 6-7, 7-6, 7-6), le demi-finaliste de l’édition 2017 s’est qualifié pour la troisième fois de sa carrière en ¼ à Wimbledon. Le 65e mondial a livré un véritable combat pour venir à bout de son compatriote sur sa surface favorite.

Il lui a fallu quasiment trois heures de jeu pour disposer du tombeur de Fabio Fognini et Gilles Simon aux tours précédents. Visiblement usé après son marathon disputé contre le Français, 94e joueur mondial a craqué dans les moments décisifs, concédant les deux derniers tie-breaks après avoir pourtant remporté celui du deuxième set. La belle histoire s’arrête là pour Sandgren. Querrey a de son côté rendez-vous avec Rafael Nadal.

à voir aussi Wimbledon : Ugo Humbert impuissant face à Djokovic, il n'y aura aucun Français en quarts de finale Wimbledon : Ugo Humbert impuissant face à Djokovic, il n'y aura aucun Français en quarts de finale

• Nishikori y retourne aussi

Lui aussi retrouvera les 1/4 de finale au All England, un an après sa défaite au même stade du tournoi face à Novak Djokovic. Favori avant la rencontre, Kei Nishikori s'est logiquement défait du Kazak Mikhail Kukushkin, 58e joueur mondial en trois sets (6-3, 3-6, 6-3, 6-4), et prouve qu'il est désormais un candidat sérieux aux portes du dernier carré du Grand Chelem londonien. 

La régularité du Japonais dans les tournois du Grand Chelem est à souligner. C'est bien simple, le Nippon n'a plus été sorti d'un majeur avant le troisième tour depuis Wimbledon 2017, et même s'il a dû renoncer à l'US Open et l'Open d'Australie 2018 en raison d'une blessure, il est l'un des visages que l'on retrouve le plus souvent à ce stade du tournoi. Face à Kukushkin, il n'a jamais tremblé, excepté dans la deuxième manche, enlevée par le Kazak. Mais l'expérience a fait la différence. Nishikori retrouvera une veille connaissance puisque c'est Roger Federer qu'il affrontera en 1/4 de finale. 

• L'exploit de Pella

Celle-là, on ne l'avait pas vu venir. Mené deux sets à rien alors que son adversaire allait servir pour le match dans la troisième manche, l'Argentin Guido Pella a tout renversé pour s'imposer en cinq sets (3-6, 4-6, 6-3, 7-6 [3], 8-6) et sortir Milos Raonic, finaliste à Wimbledon en 2017. 

Dominé durant toute la première moitié de la rencontre, le 28e joueur mondial a réussi à faire déjouer le Canadien, qui s'apprêtait à conclure. Terrassé par l'enjeu et par la pression, Raonic a complètement craqué, et n'est jamais parvenu à concrétiser sa domination, passant pourtant proche d'un nouveau 1/4 au All England. Pella en a profité, et a remporté une cinquième manche à rallonge pour s'offrir son premier 1/4 en Grand Chelem, après 3h42 de match s'il vous plaît. Incrédule, le héros du jour n'en revenait pas à la fin du match. Il défiera le Belge David Goffin pour une place en demi-finale, qui sera quoi qu'il arrive une première pour les deux joueurs.