Wimbledon : pourquoi il ne faut (surtout) pas rater Kyrgios-Nadal

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Nick Kyrgios et Rafael Nadal
Nick Kyrgios et Rafael Nadal | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est le match que tout le monde attendait après le tirage au sort du tableau final. Rafael Nadal (n°2) et Nick Kyrgios (n°43) vont s'affronter dès le deuxième tour à Wimbledon jeudi. Au vu de leur dernière confrontation musclée à Acapulco, c'est un choc hitchcockien qui nous attend !

• Parce qu'ils sont à égalité dans les confrontations

Ils sont très peu nombreux, encore en activité, à avoir un bilan neutre ou positif face à Rafael Nadal : 6 pour être précis. Plus impressionnant encore, ce nombre passe à 2 lorsqu'on dépasse les 5 matches joués face à l'Espagnol. On retrouve alors : Novak Djokovic évidemment (28 victoires pour 26 défaites) et... Nick Kyrgios

En effet, en 6 confrontations, l'Australien tient tête au Majorquin (3-3). L'épisode de jeudi marquera donc la prise de pouvoir de l'un où de l'autre !

• Parce que Nadal est prenable dans les premiers tours de Wimbledon

On a quitté Nadal ultra dominateur à Roland-Garros, où il a, comme à son habitude, écrasé la concurrence. L'Espagnol, qui a également signé une finale à l'Open d'Australie, réalise encore (malgré quelques trous sur terre battue) un très bon début de saison. Seulement, à Wimbledon, c'est une autre histoire. Car si Rafa carbure dans les autres Grands Chelem, le gazon londonien est clairement celui qui lui réussit le moins ces dernières années. 

Sur les 6 dernières éditions, l'Espagnol n'est parvenu qu'une seule fois à dépasser les huitièmes de finale (demi-finale en 2018). Il a surtout connu de grosses désillusions, en 2012 face à Lukas Rosol au 2e tour, en 2013 contre Steve Darcis au 1er tour et en 2014 en 1/8e face à... Nick Kyrgios !  

• Parce que Rafa a une double revanche à prendre 

Battu donc par l'Australien à Londres en 2014 (7-6, 5-7, 7-6, 6-3), ce match aura doublement des allures de revanche pour Rafael Nadal. Doublement, car les deux joueurs se sont quittés au deuxième tour à Acapulco, sur une victoire de l'Australien (3-6, 7-6, 7-6). Nul doute que le Majorquin a gardé cette rencontre dans un coin de sa tête puisqu'il avait manqué 3 balles de match dans le tie break du 3e set. 

à voir aussi Kyrgios fait craquer Nadal à Acapulco Kyrgios fait craquer Nadal à Acapulco

• Parce que la tension grimpe entre les deux hommes

Une chose est sûre, ils ne vont pas se faire de cadeau sur le court jeudi. En effet, ils ne s'étaient pas quittés en très bons termes après la victoire de Kyrgios au Mexique. "Rafa" avait d'ailleurs fustigé l'attitude de son adversaire sur le court. "Il manque un peu de respect envers le public, son adversaire et lui-même, c'est ce qu'il doit améliorer", avait expliqué l'Espagnol. 

À la mi-mai, l'Australien n'avait pas hésité à tacler le numéro 2 mondial dans une longue interview pour le NCR tennis Podcast. "C'est mon exact opposé. Quand il gagne, tout va bien, il ne critique pas l'adversaire. Mais dès que je le bats, il dit: 'Il n'a pas de respect pour moi, pour mes fans, pour le jeu'. Je suis la même personne que quand je t'ai battu deux mois avant ou quand tu m'as battu. Rien n'a changé.", avait-il déclaré.