Wimbledon : ça passe pour Moutet, Chardy, Humbert et Paire

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Moutet

Sur les six joueurs français en lice lundi à Wimbledon, quatre d'entre eux ont franchi le premier tour. Parmi les gagnants, Jérémy Chardy, tombeur de Martin Klizan. Benoît Paire, de son côté, a disposé de Juan Ignacio Londero. Corentin Moutet, lui, a bataillé pour sortir l'ex-demi-finaliste Grigor Dimitrov. Enfin, Ugo Humbert a profité de l'abandon de Gaël Monfils pour se hisser au deuxième tour. Pierre-Hugues Herbert a été éliminé d'entrée par Kevin Anderson.

Moutet au forceps

Il a du répondant. Corentin Moutet a livré une belle bataille de 3 heures contre Grigor Dimitrov, ex-numéro 4 mondial. Le jeune français, mené deux manches à rien, a su trouver la force pour remporter son premier tour en cinq manches (2-6, 3-6, 7-6, 6-3, 6-1). C'est une vraie performance réalisée par Moutet, 84e joueur mondial et passé par les qualifications, mais il n'a pas paru particulièrement satisfait du jeu qu'il a produit. 

"Un match énorme ? Non. C'est un très bon joueur, il fallait augmenter mon niveau pour pouvoir le battre. Après je pense que je peux faire beaucoup beaucoup mieux, un meilleur match tout simplement. Je pense que c'est plutôt de la chance que ça passe aujourd'hui", a-t-il analysé.  Au second tour, il affrontera un sacré client : la pépite canadienne Felix Auger-Aliassime, qui vient de remporter son tout premier match en Grand Chelem.

Monfils craque

Incertain avant de débuter Wimbledon, Gaël Monfils a d'abord cru pouvoir s'imposer contre Ugo Humbert au premier tour lundi. Mais la tête de série numéro 16, qui menait deux manches à rien, a vu son compatriote recoller et son physique le lâcher, encore une fois. Le numéro 1 français a abandonné dans le cinquième set (6-7, 3-6, 6-4, 7-5, 3-0).

"Je ne réalise pas encore. Je suis vraiment content", a réagi le Humbert, qui passe un tour un Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière. "Je me suis fait plaisir aujourd'hui. Gaël, c'est le genre de joueurs que l'on veut affronter dans sa vie", s'est réjoui le Messin. Pour sa première participation au tournoi de légende sur gazon, il disputera un deuxième tour, égalant sa meilleure performance en Grand Chelem (2e tour à l'US Open 2018). Il y retrouvera Marcel Granollers.

à voir aussi Gaël Monfils : "J'espère que je pourrai jouer cet été" Gaël Monfils : "J'espère que je pourrai jouer cet été"

Herbert battu

Pierre-Hugues Herbert était tombé sur la tête de série qui semblait la plus fragile, mais cela s'est finalement avéré être une très mauvaise nouvelle. D'abord parce que Kevin Anderson a livré un match très abouti, à rebours de ses deux matches du Queen's où il avait cédé en trois sets au 2e tour face à Gilles Simon. 40 coups gagnants, 18 fautes directes, Anderson n'a jamais semblé en manque de rythme comme on aurait pu s'y attendre. Mieux, il s'est montré impressionnant et très solide, notamment grâce à un service déjà bien réglé (16 aces, 80% de réussite derrière la 1re).

Mais Pierre-Hugues Herbert n'est jamais vraiment rentré dans son match, lui qui restait pourtant sur une belle demi-finale à Halle et une première partie de saison très prometteuse en simple. Peut-être était-il gêné à la cuisse droite, qu'il a gardée strappée tout au long du match ? Le Français s'est en tout cas montré très peu réaliste. Il  eu sept balles de break. Mais il a été friable sur la moitié d'entre elles.La dernière balle de break qu'il a manquée, à 2-1 pour Anderson dans le troisième set, a été le coup de grâce, puisqu'il a perdu cinq des six jeux suivants. Il lui reste désormais le double, aux côtés d'un certain Andy Murray. Ils affrontent Ugo Humbert et Marius Copil au 1er tour. 

Paire et Chardy avancent

Deux autres Français se sont qualifiés pour le second tour. Jérémy Chardy (81e joueur mondial) s'est imposé contre Martin Klizan (56e joueur mondial) en quatre manches (3-6, 6-0, 6-3, 6-4).  De quoi s'offrir un deuxième tour contre David Goffin, qui a aisément remporté son premier match contre Bradley Klahn (6-4, 6-4, 6-4). Benoit Paire s'est, lui sorti d'un petit piège. Mené un set à zéro par le guerrier argentin Juan Ignacio Londero (60e mondial), l'Avignonnais s'est réveillé pour l'emporter en quatre manches (4-6, 6-4, 6-4, 7-6). Miomir Kecmanovic sera son adversaire au prochain tour.

à voir aussi Wimbledon : Caroline Garcia et Alizé Cornet ne verront pas le deuxième tour Wimbledon : Caroline Garcia et Alizé Cornet ne verront pas le deuxième tour
France tv sport francetvsport