Jelena Ostapenko
La Lettonne Jelena Ostapenko à Wimbledon | AFP - Glyn KIRK

Wimbledon: Ostapenko et Kuznetsova, deux générations en quarts de finale

Publié le , modifié le

Victorieuse de Roland-Garros à 20 ans, Jelena Ostapenko s'est qualifiée pour les quarts de finale de Wimbledon. Il lui a fallu 8 balles de matches pour venbir à bout de Svitolina (N.4) 6-3, 7-6 (8/6). C'est la première fois de sa carrière que la Lettonne atteint ce niveau sur le gazon londonien, que Svetlana Kuznetsova (N.7) retrouve pour la 1re fois depuis 2007. La Russe de 32 ans a dompté aisément Agnieszka Radwanska (N.9) 6-2, 6-4.

Jelena Ostapenko poursuit sa montée en régime. La jeune lettonne de 20 ans vient d'enchaîner une 11e victoire de rang en Grand Chelem. C'est bien simple, elle devient la première joueuse, depuis Kim Clijsters, à atteindre les quarts de finale du tournoi du Grand Chelem suivant son premier sacre dans un Majeur. C'était alors entre l'US Open 2005 et l'Open d'Australie 2006 (demi-finale, éliminée par Mauresmo). La performance d'Ostapenko est d'autant plus méritoire qu'elle enchaîne entre les deux tournois majeurs les plus diamétralement opposés. En tout cas en théorie. Car cette année, le gazon de Wimbledon est très critiqué pour sa lenteur. Au point de ressembler à de la terre battue ? En tout cas, la 13e mondiale, qui n'avait jamais franchi le cap du 2e tour ici lors de ses deux précédentes participations, est toujours en course. Et Elina Svitolina, l'une des plus performantes de la saison 2017, a résisté mais a dû s'avouer vaincue. La 5e mondiale a ainsi sauvé 7 balles de match, avant de tomber sur la 8e. Après 1h44 de jeu, Ostapenko s'ouvre pour la première fois les portes des quarts de finale.

C'est un stade que connaît pas mal Svetlana Kuznetsova. A 32 ans, la Russe n'avait plus été à pareille fête sur le gazon anglais depuis dix ans. L'ancienne N.2 mondiale n'apprécie pas le gazon autant que les autres surfaces. Mais elle a tout de même atteint les quarts ici à trois reprises (2003, 2005, 2007). Dix ans après sa dernière apparition, elle est de retour, après avoir balayé Radwanska en 1h31 et deux petites manches. Finaliste en 2012, demi-finaliste en 2013 et 2015, quart de finaliste en 2008, 2009 et 2013, la Polonaise s'arrête assez tôt. Comme en 2016.

Résultats des ​8e de finale

Svetlana Kuznetsova (RUS/N.7) bat Agnieszka Radwanska (POL/N.9) 6-2, 6-4
Magdaléna Rybáriková (SVK) bat Petra Martic (CRO) 6-4, 2-6, 6-3
Jelena Ostapenko (LAT/N.13) bat Elina Svitolina (UKR/N.4) 6-3, 7-6 (8/6)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Wimbledon