Marin Cilic
Le Croate Marin Cilic | AFP - Glyn KIRK

Wimbledon: Marin Cilic évite la sortie de route en quarts contre Gilles Muller

Publié le , modifié le

Tombeur de Rafael Nadal au tour précédant, Gilles Muller (N.16) n'a pas réédité un exploit similaire lors des quarts de finale de Wimbledon. Pour son premier quart de finale à Londres, le Luxembourgeois a mené la vie dure à Marin Cilic (N.7), vainqueur finalement 3-6, 7-6 (8/6), 7-5, 5-7, 6-1, après près de 3h30 de combat. Avec 33 aces au compteur lors de ce match, le Croate s'offre une demi-finale (sa première à Wimbledon) inattendue contre l'Américain Sam Querrey (N.24), tombeur surprise d'Andy Murray un peu avant. En 2012, les deux joueurs s'étaient affrontés ici, réalisant le 2e match le plus long de l'histoire du tournoi (5h31) derrière le mythique Isner-Mahut.

Trois défaites en quarts de finale de suite. Marin Cilic a-t-il pensé à ses dernières mésaventures à Wimbledon lorsqu'il s'est trouvé à 3 points de se qualifier pour le dernier carré, au 4e set ? S'est-il souvenu qu'il n'avait jamais atteint les demi-finales ici en dix participations passées ? En tout cas, Gilles Muller a su saisir sa chance pour se laisser l'espoir de réaliser un deuxième exploit de rang, après son succès sur Rafael Nadal (15-13 au 5e) au tour précédant. Cilic a dû patienter jusqu'au troisième set pour enfin breaker le meilleur serveur du tournoi (102 aces avant les quarts de finale) et mener alors deux manches à une. Mais Muller a sauvé quatre balles de break dans la quatrième manche et a fini par faire craquer le Croate sur son service (6-5) avant d'égaliser à 2 manches partout. Le Luxembourgeois pouvait rêver de mieux, lui qui avait poussé le Croate aux trois manches accrochés voici quelques jours au Queen's. Défait lors de leurs deux rencontres passées, le 26e mondial n'a pas réussi à maintenir son niveau de jeu dans la 5e manche. 

"Cela représente beaucoup pour moi. Lors des trois dernières années, j'étais resté bloqué en quarts de finale", a apprécié Cilic qui s'était procuré trois balles de match l'an passé contre Roger Federer... avant de perdre. Marin Cilic, agressif à souhait, complète ainsi son palmarès de demi-finales en Majeur. Après l'Australie (demie en 2010), et l'US Open (vainqueur en 2014, demi-finaliste en 2015), le voilà avec une belle occasion de franchir encore un cap. Le 6e mondial jouera en effet l'inattendu Sam Querrey, 28e mondial, contre lequel il n'a jamais perdu en quatre rencontres, toutes les quatre disputées sur gazon. En 2012, leur face à face avait duré 5h31, pour une victoire au 5e set 17-15, dans le 2e match le plus long de l'histoire de ce tournoi. En 2010, leur duel avait été également au 5e set, mais après 3h24 de match. Bref, le Croate sait comment battre l'Américain. Mais cela n'est jamais simple sur le gazon.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Wimbledon