Wimbledon : l'hypothèse d'une annulation de plus en plus forte

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Wimbledon 2019 Federer
Roger Federer en finale de Wimbledon 2019. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dans une interview accordée à L'Equipe dimanche, Dirk Hordorff assure que l'édition 2020 de Wimbledon sera annulée. Le vice-président de la Fédération allemande de tennis est très pessimiste quant à la tenue globale de la saison et très remonté contre la FFT à cause de sa gestion du report de Roland-Garros.

"Les tournois sur gazon ont déjà décidé de ne pas jouer. Ils attendent l'annonce de Wimbledon mercredi. Ce ne sont pas des rumeurs : ils vont annoncer l'annulation". Dirk Hordorff n'y va pas par quatre chemins. Dans un entretien accordé à L'Equipe, le vice-président de la Fédération allemande de tennis affirme que le report de Wimbledon est déjà acté. "C'est sans doute la seule décision possible (...). On peut éventuellement jouer Roland-Garros en septembre ou octobre, mais pas Wimbledon, à cause du gazon qui serait trop humide", argumente-t-il.

La FFT dans le viseur

A cause de la pandémie de Covid-19, le tennis est à l'arrêt. L'ATP a officiellement suspendu tous ses tournois jusqu'au 20 avril inclus. Même chose du côté de la WTA, mais jusqu'au 2 mai. Face à la propagation du virus à travers le monde, ces suspensions vont très probablement être étendues. "Aujourd'hui, on ne sait pas quand la saison reprendra. On ne sait pas s'il y aura encore du tennis en 2020. S'ils ne trouvent pas un vaccin ou un médicament, la saison est terminée. Vous imaginez les gens se balader partout dans le monde pour un tournoi de tennis ?", insiste Hordorff.

à voir aussi Coronavirus - Wimbledon : "réunion d'urgence" la semaine prochaine, report et annulation parmi les scénarios Coronavirus - Wimbledon : "réunion d'urgence" la semaine prochaine, report et annulation parmi les scénarios

Rappelons que la Fédération française de tennis a déjà pris les devants en annonçant le report de Roland-Garros au 20 septembre. Cette décision a fortement déplu au vice-président de la Fédération allemande. "Leur façon de l'annoncer, l'absence de qualifications, les dates... Ca ne marche pas comme ça ! Si on commence à fonctionner comme ça, le tennis est mort", peste-t-il, accusant Bernard Giudicelli de vouloir marquer des points dans l'optique de se faire réélire à la tête de la FTT en février 2021. Hordorff estime que la Fédération française va perdre son bras de fer avec l'ATP et les autres Fédérations. "Andrea Gaudenzi (le nouveau président de l'ATP, ndlr) est largement capable de retirer ses points à Roland-Garros. L'ATP a été très claire", affirme-t-il.

à voir aussi Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct