Serena Williams
Serena Williams | Oli SCARFF / AFP

Wimbledon - les dames à l'honneur, Simon pour l'exploit : le programme du mardi 10 juillet

Publié le , modifié le

Dans un tableau féminin orphelin de joueuses du Top 10, Serena Williams et Jelena Ostapenko font désormais office de candidates aux titres. Pour ces quarts de finale, on sera attentif au choc entre la Russe Kasatkina et l'Allemande Kerber. Chez les hommes, un dernier match est encore à disputer : c'est celui du Français Gilles Simon, mené deux sets à un par Juan Martin del Potro dans un match interrompu par la nuit hier.

• Simon - del Potro : Simon pour un exploit 

Arrêté à 7-6 (7/1), 7-6 (7/5), 5-7 par la nuit, le match entre Gilles Simon et del Potro a atteint des sommets de suspense lundi sur le court numéro 2. Bien dans son match le Français a craqué sur les deux tie-breaks et s'est retrouvé mené deux sets à zéro.

Mais il a bien réagi dans le troisième set. Il était même devant au score, menant 4-1, mais l'Argentin a débreaké. Simon a trouvé les ressources pour arrache un set conclu dans l'obscurité. Il faudra être agressif d'entrée pour se donner une chance d'y croire.

 

Gilles Simon face à Juan Martin del Potro
Gilles Simon face à Juan Martin del Potro © AFP

• Williams - Giorgi : Serena monte en puissance

Serena Williams affronte mardi l'Italienne Camila Giorgi, qui ne lui a jamais pris un set en trois matches, une belle opportunité en somme d'accéder aux demi-finales de Wimbledon.

Par deux fois, l'Américaine de 36 ans a battu Giorgi, 26 ans, sur terre battue : à Charleston (6-2, 6-3 en 2013) puis en Fed Cup en 2015 (7-6 (7/5), 6-2). La troisième, c'était sur surface rapide à l'Open d'Australie (6-4, 7-5 au 1er tour) en 2016.

L'Italienne sait faire parler sa puissance mais face à l'ancienne N.1 mondiale, qui n'a pas d'équivalent en la matière, le défi s'annonce immense. D'autant que Giorgi n'a pas l'expérience de ce genre de rendez-vous. C'est la première fois qu'elle jouera un quart de finale en Grand Chelem. 

• Kasatkina (14) - Kerber (11) : Kasatkina en embuscade

Le duel entre la Russe Daria Kasatkina, capable de tous les coups sur le court, face à Angelique Kerber et sa défense pugnace, s'annonce alléchant. Auteur d'un solide Roland-Garros (1/4 de finale), la Russe a néanmoins chuté récemment face à l'Allemande : c'était à Eastbourne le 28 juin dernier.

Mais c'était en trois sets. La toute jeune joueuse (21 ans) n'a pas encore de vraies références sur gazon. Battre Kerber, double vainqueur de Grand Chelem, en quart à Wimbledon, serait déjà un grand pas en ce sens.

• Ostapenko (12) - Cibulkova : Ostapenko ne doit pas trembler

La championne de Roland-Garros 2017 Jelena Ostapenko, qui frappe à tout-va et l'infatigable Slovaque Dominika Cibulkova ne manque pas d'intérêt non plus. La Lettonne voudra sans doute viser haut à Londres après un début de saison globalement raté (sortie au 3e tour en Australie, puis au 1er à Roland-Garros).

• Görges (13) - Bertens (20) : le vrai choc des quarts ?

L'Allemande Julia Görges, qui restait sur cinq défaites dès le premier tour à Wimbledon avant cette édition, tentera de s'appuyer sur son service, efficace jusqu'ici, dans match à l'issue très incertaine face à la Néerlandaise Kiki Bertens. Plus à l'aise sur terre battue, cette dernière n'avait jamais atteint les quarts de finale ailleurs qu'à Roland-Garros (demi-finaliste en 2016).

Mais la Néerlandaise vient de battre coup sur coup Venus Williams et Karolina Pliskova pour rallier les quarts de finale. Si ce fut compliqué face à l'Américaine (8-6 au troisième set), ce fut plus limpide face à la Tchèque (6-3, 7-6).

Le programme de mardi (débuts à 14h ): 

Court central (quarts de finale dames) :
Daria Kasatkina (RUS/N.14) - Angelique Kerber (GER/N.11)
Serena Williams (USA/N.25) - Camila Giorgi (ITA)

Court N.1 (quarts de finale dames) : 
Dominika Cibulkova (SVK) - Jelena Ostapenko (LAT/N.12) 
Kiki Bertens (NED/N.20) - Julia Görges (GER/N.13)

Court N.2 (huitièmes de finale messieurs) :
Juan Martin del Potro (ARG/N.5) - Gilles Simon (FRA) arrêté par la nuit à 7-6 (7/1), 7-6 (7/5), 5-7

France tv sport francetvsport