Ashleigh Barty

Wimbledon : La numéro un mondiale Barty prend la porte, ça passe pour Williams et Svitolina

Publié le , modifié le

La série victorieuse d'Ashleigh Barty s'arrête là. Après ses sacres à Roland-Garros et à Eastbourne, la toute nouvelle numéro un mondiale a perdu en huitièmes de finale de Wimbledon face à Alison Riske, 55e mondiale, en trois sets (3-6, 6-2, 6-3). En dominant Carla Suarez Navarro (6-2, 6-2), Serena Williams file elle vers un 14e quart à Wimbledon. De son côté, Elina Svitolina a écarté en deux sets (6-4,6-2) Petra Martic.

Rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Ni ses adversaires, qui tombaient une à une comme des fruits mûrs, à chaque fois en deux sets rapides depuis le début du tournoi de Wimbledon. Ni la surface, qui convenait parfaitement à son jeu complet, tout en variations. Pourtant, Ashleigh Barty a été stoppée net dans sa course vers le sacre. Alison Riske s'est chargée de la faire tomber de son piédestal. En trois sets, elle a su trouver le grain de sable qui a, petit à petit, déréglé la machine australienne. Le tableau de Serena Williams s'éclaircit encore un peu plus, puisque l'Américaine devait rencontrer la numéro un mondiale en quarts. Ce sera donc Alison Riske qu'elle ira défier, si elle devait se qualifier plus tard dans l'après-midi. 

Usée, Barty ? 

15 victoires. Sur le circuit aujourd'hui, c'est une série de victoires exceptionnelle. Digne d'une Serena Williams de la belle époque. Mais Ashleigh Barty n'en est certainement qu'aux prémices de la deuxième partie de sa carrière ; celle où elle jouera la victoire dans chacun des tournois où elle s'engage. Et, si tôt, il est difficile de tenir la cadence mentale d'une numéro un mondiale. Être tous les jours, sur tous les matches, à 100%. Ce lundi, l'Australienne était bien partie. Mais elle n'a pas tenu la distance. Surtout, elle n'a pas trouvé l'énergie nécessaire, physique peut-être, mais surtout mentale, pour se faire violence et aller chercher la victoire. Son match a été émaillé de fautes directes (25), la plupart d'entre elles survenant après le premier set. Ce n'était clairement pas un bon jour pour Barty.

Alison Riske a également fait un très bon match, il ne faudrait pas l'ignorer. Avec 30 coups gagnants pour 15 fautes directes, son tennis a été, par moments, flamboyant. Il lui faudra garder son niveau si elle veut inquiéter, voire dominer, Serena Williams ou Carla Suarez Navarro. 

Ashleigh Barty n'est pas la première à tomber sous le poids de la pression du statut de numéro 1 ces derniers mois. La dernière numéro un mondiale à avoir remporté un Grand Chelem est Simona Halep en 2018 à Roland-Garros. Depuis, on se souvient notamment de Naomi Osaka qui a remporté deux Grands Chelems de suite (l'Us Open, l'Open d'Australie) avant d'atteindre la place de numéro un mondiale et de s'effondrer sur le reste de sa saison, avec notamment une défaite au 3e tour à Roland-Garros. 

14e quarts à Wimbledon pour Serena Williams

Riske affrontera Serena Williams, victorieuse de Carla Suarez Navarro, 6-2, 6-2 en 1 h 03 min. L'Américaine n'a fait qu'une bouchée de l'Espagnole. Serena Williams a poursuit sa quête d'un 24e titre du Grand Chelem en se qualifiant pour la 14e fois pour quarts de finale de Wimbledon. "Je veux vraiment continuer. Je me sens mieux physiquement, je peux enfin jouer au tennis", a réagi Williams, qui a enfin récupéré de sa blessure au genou droit.

Au prochain tour, l'Américaine aux sept titres sur le gazon londonien retrouvera donc sa compatriote, seulement 55e mondiale. "Elle est super sur l'herbe et elle vient de battre la N.1 mondiale sur cette surface. Mais je serai prête", a lancé la cadette des soeurs Williams.

Svitolina toujours là 

De l'autre côté du tableau, Elina Svitolina, une fois n'est pas coutume, n'a pas connu d'accroc dans sa victoire. Alors qu'elle avait perdu un set dans chacun de ses deux derniers matches, et avait été menée d'un break lors du premier set de son premier tour, l'Ukrainienne a cette fois réalisé une prestation immaculée. 6-4 6-2 contre Petra Martic, spécialiste de terre battue mais joueuse quand même très solide sur gazon. La Croate s'est blessée à la jambe dans le deuxième set, elle a été légèrement ralentie  dans ses déplacements pour cette raison. Mais Svitolina a quand même réalisé un match plein.