Wimbledon : ça passe pour Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | AFP

Après son récital face à Bernard Tomic au premier tour, Jo-Wilfried Tsonga a parfaitement enchaîné, ce jeudi, au deuxième tour du Grand Chelem londonien. Le Manceau a facilement dominé le Lituanien Ricardas Berankis (7-6, 6-3, 6-3) pour se hisser au troisième tour. Il a rapidement été suivi par Lucas Pouille, vainqueur de Grégoire Barrère en trois sets (6-1, 7-6, 6-4). Les deux joueurs auront du très très lourd à affronter au troisième tour.

• Tsonga plus fort que Berankis

L'adversité était un peu plus forte que lors de son premier tour expéditif face à Bernard Tomic (6-2, 6-1, 6-4 en 58 minutes), mais Jo-Wilfried Tsonga n'a eu aucun mal à se défaire de Ricardas Berankis, ce jeudi, à Wimbledon. Impeccable sur son service, plus fort que son adversaire au tie-break, le Manceau de 34 ans s'est imposé en trois sets (7-6, 6-3, 6-3) et 1h46 de jeu pour rejoindre le troisième tour sur la gazon londonien pour la 10e fois de sa carrière. 

Dans un match pauvre en intensité, marqué par les nombreuses fautes directes des deux joueurs, Tsonga s'est appuyé sur une première balle très efficace (13 aces, 100% de points gagnants dans le deuxième set) pour faire la différence. Après avoir remporté la première manche au jeu décisif, l'ancien demi-finaliste du tournoi (2011 et 2012) déroulé dans les deux derniers sets. Plus à l'aise physiquement, le Français a lâché ses coups, repoussant le Lituanien systématiquement très loin de sa ligne. Après deux premiers tours faciles, il aura un adversaire d'un tout autre calibre au troisième tour, puisqu'il affrontera Rafael Nadal, rien que ça.

• Pouille retrouve Federer

Lucas Pouille n'a pas traîné face à son compatriote Grégoire Barrère. Le 28e joueur mondial s'est imposé en trois manches (6-1, 7-6, 6-4) et 1h35 de jeu face à son adversaire issu des qualifications. Le Français, demi-finaliste de l'Open d'Australie cette année, et quart de finaliste à Londres en 2016, s'est sorti sans encombre d'un match particulier face à son ami - les deux se connaissent depuis de nombreuses années, et s'entraînent régulièrement ensemble.

S'il n'a pour l'instant pas concédé le moindre set, ce sera beaucoup plus compliqué au troisième tour. Plus compliqué que Gasquet et Barrère, puisque Pouille va affronter Roger Federer, octuple vainqueur à Wimbledon et facile tombeur de Jay Clarke jeudi (6-1, 7-6, 6-2).

• Gilles Simon s'arrête là

Ils auraient pu être cinq Français présents au troisième tour. Ils ne seront finalement que quatre. Gilles Simon a livré une grosse bataille contre l'Américain Tennys Sandgren, mais il s'est incliné en cinq sets (6-2, 6-3, 4-6, 3-6, 8-6) et 3h48 de jeu. Tête de série n°20, le Français était en forme sur gazon, là où il avait déjà établi sa meilleure performance en Grand Chelem (1/4 à Wimbledon 2015). Fort d'un service ravageur, le 94e joueur mondial a eu raison de Simon alors qu'il avait effacé un retard de deux manches à rien... C'est donc Sandgren qui affrontera la tête de série numéro 12 Fabio Fognini au troisième tour.

à voir aussi Il n'y a plus de françaises à Wimbledon après l'élimination de Mladenovic et Parmentier Il n'y a plus de françaises à Wimbledon après l'élimination de Mladenovic et Parmentier
France tv sport francetvsport