herbert mahut wimbledon
Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut | JUSTIN TALLIS / AFP

Wimbledon : finale franco-française en double !

Publié le , modifié le

Les Français Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert ont rejoint leur compatriotes Edouard Roger-Vasselin et Julien Benneteau en finale du double messieurs de Wimbledon, grâce à leur victoire contre la paire Max Mirnyi/Treat Huey.

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert affronteront Julien Benneteau et Edouard Roger-Vasselin samedi lors de la première finale 100% française du double messieurs de l'histoire de Wimbledon.
Mahut et Herbert ont dominé la paire composée du Biélorusse Max Mirnyi et du Philippin Treat Huey en cinq manches (6-4, 3-6, 6-7 (3/7), 6-4, 6-4). Plus tôt dans la journée, Benneteau et Roger-Vasselin ont battu le Sud-Africain Raven Klaasen et l'Américain Rajeev Ram en quatre sets (7-5, 6-4, 5-7, 7-6 (7/5)). 

Ce sera la première finale en Grand Chelem entre deux paires françaises depuis la victoire de Henri Cochet et Jacques Brugnon sur Christian Boussus et Marcel Bernard en finale de Roland-Garros en 1932. Il n'y pas eu de duels franco-français dans les deux autres tournois majeurs à Melbourne et l'US Open. La dernière victoire française à Londres remonte par ailleurs à 2007 lorsque Arnaud Clément et Michaël Llodra avaient battu les frères Bob et Mike Bryan. Chacune des paires visera un deuxième trophée majeur. Mahut et Herbert ont remporté l'US Open l'an passé, tandis que Benneteau et Roger-Vasselin ont gagné Roland-Garros en 2014, trente ans après le succès de Yannick Noah et Henri Leconte.

"Depuis un an et demi ou deux ans, on n'avait pas joué beaucoup de Grand Chelem ensemble à cause de ma blessure (adducteurs) (...) Alors, c'est super de jouer à ce niveau et d'être de nouveau dans les meilleurs", a apprécié Benneteau. Pour le Bressan, Mahut et Herbert seront les favoris, au vu de "leur début de saison". Ils ont remporté cinq trophées dont trois Masters 1000 d'affilée à Indian Wells, Miami et Monte-Carlo. "Ils ont aussi été choisis (pour représenter la France) pour les Jeux de Rio (NDLR: avec Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga), et retenus pour le quart de finale de Coupe Davis (en République tchèque du 15 au 17 juillet). Ils sont clairement devant. On n'aura rien à perdre", a ajouté Benneteau.

AFP