Wimbledon : Federer avec Nadal, Djokovic avec Tsitsipas

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Federer

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le tirage au sort du tableau masculin de Wimbledon a eu lieu. Roger Federer, tête de série numéro 2, a hérité de Rafael Nadal dans sa moitié de tableau, qu'il pourrait rencontrer en demi-finales donc. L'Espagnol pourrait rencontrer Nick Kyrgios dès le 2e tour dans un choc qui sent la poudre. Chez les Français, Lucas Pouille affronte Richard Gasquet tandis que Gaël Monfils affronte Ugo Humbert avant, peut-être, de défier Novak Djokovic en huitièmes.

Le sort a parlé. Il a été plutôt tendre avec Roger Federer, beaucoup moins avec Rafael Nadal. Les Français n'ont globalement pas été gâtés par le tirage au sort. Il y aura deux affrontements franco-français. 

Le terrible tableau de Rafael Nadal

Rafael Nadal pourrait vraiment regretter d'avoir été relégué à la place de tête de série numéro 3.  Son tableau est dantesque, et ce dès les premiers jours, lui qui a pour habitude de monter en puissance e au fil des tours sur herbe. L'Espagnol, s'il passe son premier tour face au Japonais Sugita, devra probablement se coltiner le plus imprévisible des joueurs, Nick Kyrgios. Le chemin de croix ne s'arrête pas là. Une fois l'Australien dompté (ou pas), il pourrait affronter Jo-Wilfried Tsonga ou Denis Shapovalov. Les deux joueurs ont tous les deux le type de jeu qui peut gêner un Nadal encore en rodage sur gazon : gros service, jeu d'attaque à outrance. En huitièmes, c'est Marin Cilic qui l'attend. Le Croate est en temps normal très à l'aise sur terre battue, mais il enchaîne les défaites depuis quelques mois ; pas sûr donc qu'il atteigne les huitièmes. Il enchaînerait ensuite, si la logique était respectée, Dominic Thiem, Roger Federer et Novak Djokovic

Federer et Djokovic pourront monter en puissance 


Novak Djokovic doit être modérément soulagé à la vue de sa partie de tableau. S'il laisse à Rafael Nadal et Roger Federer le loisir de s'entretetuer en bas du tableau, il a hérité de l'un des 1er tour les plus difficiles : Philipp Kohlshreiber. L'Allemand l'a déjà battu cette année, et le gazon parvient parfaitement à son jeu tout en variations et en créativité. Après cette mise en route piégeuse en revanche, le Serbe peut voir venir. Son deuxième match potentiellement dangereux arriverait en huitièmes, face à Félix Auger-Aliassime ou Gaël Monfils, ensuite Stefanos Tsitsipas en quarts, et Kevin Anderson (peut-être) ou Alexander Zverev (plus probablement). 

Les Français moyennement gâtés 

Mis à part Gilles Simon, qui affronte Stefano Caruso, les Français n'ont pas la tâche facile au 1er tour. Gaël Monfils et Lucas Pouille affrontent leur compatriote, respectivement Ugo Humbert et Richard Gasquet. Corentin Moutet devra se défaire de Grigor Dimitrov, ancien demi-finaliste, jamais facile à manoeuvrer même s'il ne réalise pas une saison très convaincante. Jérémy Chardy affronte le toujours dangereux Martin Klizan. Si, sur le papier, Pierre-Hugues Herbert et Adrian Mannarino ont été les plus malchanceux en tombant sur Kevin Anderson (n°4) et Marin Cilic (n°13), ils auront une carte à jouer face à des joueurs qui manquent de confiance en ce moment. Jo-Wilfried Tsonga est lui tombé sur Bernard Tomic. S'il domine l'Australien, il devrait ensuite jouer contre le talentueux Denis Shapovalov. 

Les quarts potentiels 

Novak Djokovic - Stefanos Tsitsipas 

Kevin Anderson - Alexander Zverev

Dominic Thiem - Rafael Nadal

Kei Nishikori - Roger Federer