Wimbledon : Dominic Thiem sorti d'entrée par Sam Querrey

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Dominic Thiem à Wimbledon en 2019
Dominic Thiem à Wimbledon en 2019 | Ben STANSALL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Finaliste valeureux à Roland-Garros, l'aventure sur le gazon londonien s'arrête là pour Dominic Thiem. L'Autrichien, numéro 4 mondial s'est incliné dès le premier tour mardi face à Sam Querrey avec en prime, une bulle dans le dernier set : 6-7, 7-6, 6-3, 6-0. En 2018, il s'était déjà incliné au premier tour à Londres.

C'est un scénario (presque identique) à 2018. Finaliste malheureux à Roland-Garros face à Rafael Nadal, Dominic Thiem a pris la porte d'entrée à Wimbledon. En 2018, il avait dû abandonner face à Marcos Baghdatis. Cette fois, pas d'abandon et une défaite sans discussion face à Sam Querrey, demi-finaliste à Londres en 2017 (6-7, 7-6, 6-3, 6-0).

Une défaite en quatre sets pour la tête de série n°5, qui confirme ses difficultés sur gazon, où il n'a remporté que 51 % de ses matches en carrière. Face à Querrey, son service fusant et ses qualités sur gazon, l'Autrichien n'a jamais trouvé la clé, encaissant les trois derniers sets dont un sévère 6-0 au dernier. Un dur retour sur terre après son excellente saison sur terre battue.

Mais pas si surprenant pour le double finaliste à Paris, qui s'attendait à un match-piège face à l'Américain au moment du tirage au sort. "Querrey fait partie des adversaires que vous ne voulez pas affronter au premier tour, surtout à Wimbledon où il obtient habituellement des bons résultats. Avant le tirage au sort, il y avait 10 ou 15 joueurs qu’on ne veut pas affronter au premier tour et Querrey est l’un d’eux. Wimbledon est un lieu magique, le tournoi le plus prestigieux qui existe. Mais avec mon style de jeu, c’est le tournoi le plus difficile pour moi.", anticipait l'Autrichien. Il avait vu juste et conclut prématurément sa saison sur gazon, comme en 2018.