court central wimbledon
Le court central de Wimbledon. | Glyn KIRK / AFP

Wimbledon annule son édition 2020

Publié le , modifié le

C'est un nouveau coup de tonnerre dans le monde du sport. Wimbledon, le célèbre tournoi du Grand Chelem sur gazon, ne pourra se dérouler cette année en raison de la pandémie de Covid-19, ont fait savoir les organisateurs ce mercredi. Un report, comme celui de Roland-Garros en septembre, n'a pas été jugé possible. Il s'agit de la première annulation du tournoi depuis la Seconde Guerre mondiale. En marge de cette annonce, l'ATP et la WTA ont annoncé la suspension des compétitions jusqu'au 13 juillet.

"C'est avec de grands regrets que Main Board of the All England Club (AELTC) et le Comité de direction des compétitions ont décidé que Wimbledon 2020 n'aura pas lieu, à cause de l'inquiétude sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus", ont annoncé les organisateurs de Wimbledon mercredi. La prochaine édition aura lieu entre le 28 et le 11 juillet 2021. Dans le même temps, l'ATP et la WTA ont prononcé l'arrêt total des compétitions jusqu'au 13 juillet prochain.

"Nous pensons, étant donné l'ampleur de cette crise mondiale, que c'est finalement la bonne décision d'annuler le tournoi 2020 et de nous concentrer plutôt sur la façon dont nous pouvons utiliser l'étendue de nos ressources pour aider ceux de nos communautés locales et au-delà", s'est justifié Ian Hewitt, président de l'AELTC. La décision est radicale, mais les organisateurs se veulent rassurant à l'égard de ceux qui avaient déjà payé leur place. Un remboursement et des propositions de report aux mêmes jours en 2021 vont être proposés.

Oiseau de mauvais augure, Dirk Hordorff, le président de la Fédération de tennis allemande annonçait déjà la nouvelle avec certitude le week-end dernier dans les colonnes de l'Equipe. Les organisateurs l'ont confirmée lors d'une réunion ce mercredi : le tournoi de Wimbledon n'aura pas lieu cette année. Initialement prévu du 29 juin au 12 juillet 2020, le tournoi du Grand Chelem attendra donc 2021. Pour rappel, le comité directeur du All England Lawn Tennis and Croquet Club avait déjà exclu la possibilité de jouer à huis clos dans un communiqué

Gazon maudit

Les organisateurs de Wimbledon ont préféré annuler le tournoi au lieu de le reporter pour plusieurs raisons. La première, le Grand Chelem britannique possède une assurance depuis quelques années contre une pandémie mondiale. "Wimbledon s'est s'assuré il y a quelques années contre une pandémie mondiale. Les pertes financières d'une annulation seraient donc minimisées. De plus, ils ont suffisamment de réserves pour tenir plusieurs années", expliquait Hordorff.

Outre l'aspect financier, les conditions météorologiques à Londres en fin d'année représentaient un frein indéniable. "Un report du tournoi en fin d'année serait impensable en raison des conditions météo, et de l'état du gazon. A l'heure actuelle, personne ne sait si le circuit pourra reprendre, même en septembre" a poursuivi l'ancien entraîneur de Vasek Pospisil

à voir aussi Coronavirus : Le tournoi de Roland-Garros reporté du 20 septembre au 4 octobre 2020 Coronavirus : Le tournoi de Roland-Garros reporté du 20 septembre au 4 octobre 2020

Une première annulation depuis la Seconde Guerre mondiale

Avant l'annulation de cette édition, seules les deux guerres mondiales avaient empêché Wimbledon de se dérouler. Lors de la reprise du tournoi en 1946, cela avait permis à un Français de s'illustrer en finale en s'imposant sur le gazon londonien : Yvon Petra. C'est, par ailleurs, le dernier Tricolore qui s'est imposé à Wimbledon dans le tableau masculin. Marion Bartoli étant la dernière Française à avoir soulevé le trophée chez les dames (en 2013).

Paul Giffard paul_gfrd