Wimbledon 2018 : Tiens, voilà Monfils !

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Gaël Monfils Wimbledon 2018

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Il n'était pas vraiment attendu et pourtant, Gaël Monfils est en deuxième semaine de Wimbledon. Retombé au 44e rang mondial et auteur d'une saison globalement moyenne, il est en huitième de finale du tournoi londonien pour la première fois de sa carrière à 31 ans. Le tout dans une phase de reconstruction... Monfils est décidément toujours là quand on ne l'attend pas.

La dixième participation aura été la bonne. Gaël Monfils est qualifié pour la première en fois en huitième de finale à Wimbledon. Peu de gens auraient parié sur cette année pour le voir passer le cap de la deuxième semaine sur le tournoi du grand chelem. 

Retombé au 44e rang mondial, "la Monf" sort d'une saison de terre battue plutôt ratée (5 défaites, 3 victoires) et plus globalement d'une première partie de saison moyenne, qui explique sa 31e place à la Race. Ajoutez à cela le départ de son entraîneur Mikael Tillström, présent depuis 2015. 

Monfils maître de l'inattendu

Il venait de reconstruire son staff, du moins en partie, autour de personnes pas forcément spécialisées dans le tennis. Monfils dit se sentir "bien" et être entouré de "personnes compétentes". Objectif relance. Le tennisman a concédé ne pas avoir assez travaillé en début de saison au micro de Bein Sports et compte se remettre en selle.

Rien n'indiquait qu'il réussisse à atteindre une deuxième semaine à Wimbledon. Le Français n'a d'ailleurs jamais caché que l'herbe londonienne n'était pas spécialement sa tasse de thé. Il faut dire que le gazon a toujours été la surface où il est le moins performant, avec 61% de victoires (moins que sur dur 65% et sur terre battue 62%). 

Monfils est donc arrivé dans ce contexte à Wimbledon où un premier tour compliqué face à Richard Gasquet l'attendait. Son compatriote, double demi-finaliste à Wimbledon (2007, 2015) venait de remporter le tournoi sur gazon de s'Hertogenbosch. Et Monfils, de son côté, avait la fâcheuse habitude de sortir face à des Français sur gazon (5 fois sur ses 6 dernières défaites).

Résultat du match : 7-6, 4-5, 6-4. Une victoire nette et sans bavure pour... Gaël Monfils. Sûrement l'un de ses meilleurs matches sur gazon. Au deuxième tour, pas trop de soucis face à un Lorenzi accrocheur (même s'il perd le premier set). Au troisième tour, nouvelle grosse performance. Cette fois face à Sam Querrey, tête de série numéro 11 et demi-finaliste l'an passé. 

Une carte à jouer

Très peu de fautes directes, une victoire en 4 sets : 5-7, 6-4, 6-4, 6-2. Une victoire avec beaucoup de motifs d'espoir puisqu'elle a été obtenue face à un gros serveur. Au prochain tour, c'est un joueur au profil similaire qui attend la Monf : Kevin Anderson

"C'est le genre de joueur qui n'apprécie pas vraiment les longs échanges même s'il les accepte plus que Sam (Querrey). Il veut abréger les points surtout contre les joueurs comme moi", a analysé Monfils, bien concentré avec son huitième. Il sait également que c'est un adversaire qui lui réussit bien. Le Sud-africain n'a pris qu'un petit set en 5 confrontations face à Gaël Monfils

C'est un peu inattendu, mais il est le Français qui a le plus de chances de se qualifier en quart de finale. Les deux autres français encore en lice affronteront des monstres du tennis mondial. Gilles Simon aura fort à faire face à Juan Martin del Potro et que dire d'Adrian Mannarino, opposé au tenant du titre, Roger Federer.