Wimbledon 2018 : Muguruza et Cilic prennent la porte, le bilan de la 4e journée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexis Ibohn
Garbine Muguruza
Garbine Muguruza triste après sa défaite | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'édition 2018 de Wimbledon continue avec son lot de surprises. La quatrième journée a été marquée par les éliminations prématurées de Marin Cilic chez les hommes et de Garbine Muguruza chez les femmes. Côté tricolore, plusieurs joueurs sont en forme. C'est notamment le cas de Benoit Paire et de Gilles Simon qui se sont qualifiés pour le 3e tour, après leurs victoires respectives sur Denis Shapovalov et Matteo Berrettini.

Cilic et Wawrinka ne verront pas le troisième tour

Lorsque Marin Cilic, finaliste de l'édition 2017, s'est incliné contre toute attente face à Guido Pella, cela laissait déjà augurer les prémices d'une journée imprévisible. Titré récemment au Queen's et très à l'aise sur le gazon, le Croate se présentait pourtant comme l'un des principaux adversaires de Roger Federer. Malheureusement pour lui, il ne verra pas le 3e tour. Après avoir mené (6-3, 6-1, 3-4) la veille, avant l'interruption en raison de la pluie, il est revenu sur le court ce jeudi, sans être en mesure de conclure la partie. En tête 3-1 dans le quatrième set, il a fini par craquer en 5 sets (3-6, 1-6, 6-4, 7-6 (7/3), 7-5) face à Guido Pella, 82e mondial, et qui n’avait jamais passé deux tours dans un Grand Chelem.

Autre désillusion, l'élimination de Stan Wawrinka. L'ancien numéro 3 mondial, qui a dégringolé au 224e rang après deux opérations (genou) puis un retour difficile, avait signé une victoire prometteuse au premier tour en écartant le 6e mondial, Grigor Dimitrov. Mais le Suisse était encore un peu juste pour franchir le cap du deuxième tour le gazon londonien, la surface qui sied le moins à son jeu. Il s'est incliné face au 133e joueur mondial Thomas Fabbiano, en deux jours et en trois manches (7-6, 6-3, 7-6).

Halep rassure, Muguruza déchante 

Chez les femmes, les têtes de séries continuent de tomber. Si Simona Halep a su accélérer pour dominer en deux sets (7-5, 6-0) la Chinoise Saisai Zheng au deuxième tour, cela n'a pas été le cas de la tenante du titre Garbine Muguruza, battue en trois sets par la surprenante belge Alison Van Uytvanck. Solide et concentrée, la 47e mondiale a réalisé la plus grosse surprise de cette quatrième journée sur le gazon londonien. Elle jouera Anett Kontaveit pour une place en huitièmes.

"Shapo" Benoît Paire, "Bye-Bye" Stéphane Robert !

Côté français, on a eu droit à un Benoît Paire renversant ! L'Avignonnais avait encaissé une bulle dans le premier set, avant de complètement changer le cours des choses dans le match qui l'opposait à Denis Shapovalov pour aller chercher sa qualification pour le troisième tour en quatre manches (0-6, 6-3, 6-4, 7-6). Il retrouvera Juan Martin Del Potro, tête de série numéro 5, tombeur de Feliciano Lopez. L'aventure du Français Stéphane Robert s'arrête quant à elle au deuxième tour à Wimbledon. Issu des qualifications, il s'est  incliné en quatre sets contre l'Australien Matthew Ebden qui retrouvera un autre tricolore au tour suivant puisqu'il rencontrera Gilles Simon, vainqueur un peu plus tôt de Matteo Berrettini. 

Alexis Ibohn AlexisIbohn