Wimbledon 2018 : le programme du mercredi 11 juillet

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
federer

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que la Coupe du monde de football fait l'actualité ce mercredi, Wimbledon bat son plein. Place aux quarts de finale du tournoi masculin avec un gros programme. Nadal, Federer, Djokovic ou encore Del Potro sont sur les courts. Le début des matches se fait à 14h, heure française.

• Novak Djokovic - Kei Nishikori : duel de revenants (Court Central)

Tous deux ont dégringolé au classement ATP récemment. Novak Djokovic, ancien numéro 1 mondial, a longtemps été écarté des courts en raison d'une blessure au coude. En manque de forme et surtout de confiance, le désormais 21e joueur mondial revient peu à peu à son niveau. Après un Roland-Garros encourageant malgré son élimination en huitième de finale, le Serbe voit en ce Wimbledon le tournoi pour redevenir le joueur qu'il était.

En face de lui, Kei Nishikori n'a pas vraiment connu une meilleure année. Le Japonais a été sorti en huitième de finale de l'Open d'Australie et de Roland-Garros cette saison. Mais surtout, le 28e joueur mondial peine à retrouver son meilleur tennis. Cette année, il atteint pour la première fois de sa carrière les quarts du tournoi sur herbe. Alors cette rencontre peut confirmer le retour de l'un des protagonistes sur la scène du top niveau mondial. 

• Rafael Nadal - Juan Martin Del Potro : au centre des attentions (Court Central)

La dernière fois que que Juan Martin Del Potro a essayé de percer la défense de Rafael Nadal, il a essuyé une sévère défaite (6-4, 6-1, 6-2). C'était pas plus tard que le mois dernier en demi-finale de Roland-Garros, où Nadal est quasi insubmersible.

Lauréat d'un onzième titre aux Internationaux de France, le Majorquin de 32 ans vise un troisième doublé Paris-Londres après ceux de 2008-2010. Il a déjà franchi le cap des huitièmes de finale, chose assez rare pour être soulignée puisqu'il n'y arrivait plus depuis 2011 et sa dernière finale dans le "Temple", perdue face à Novak Djokovic. Enfin délesté de ses problèmes aux genoux, Nadal a survolé ses quatre premiers matches sans perdre un set. Del Potro a lui perdu sa première manche, en huitièmes de finale face au Français Gilles Simon qui lui a opposé une résistance farouche. 

Le vainqueur de l'US Open 2009 n'a eu le dernier mot que sur sa cinquième balle de match mardi au bout de 4h30 de combat répartis sur deux jours en raison de l'obscurité qui commençait à poindre lundi. Le match avait été suspendu alors que Simon venait de remporter la troisième manche. Lui et "Delpo" ont été les seuls joueurs du tournoi messieurs à revenir sur les courts mardi pour finir leur duel  (7-6 (7/1), 7-6 (7/5), 5-7, 7-6 (7/5)). Physiquement, Nadal devrait donc avoir l'avantage de la fraîcheur.
 

Wimbledon 2018 : le programme du mercredi 11 juillet

• Roger Federer - Kevin Anderson : le Suisse veut poursuivre sa route (Court N.1)

Chose rare, Roger Federer n'aura pas les honneurs du "Centre court" mercredi à Wimbledon où le quart de finale entre le N.1 mondial Rafael Nadal et l'Argentin Juan Martin Del Potro s'annonce le plus alléchant. Le Suisse est déporté sur le Court N.1 où il affronte le Sud-Africain, Kevin Anderson.

La tête de série numéro 1 est bien entendu favori, lui qui cherche un neuvième titre dans l'antre britannique. Pour le moment, Federer n'a pas connu de grandes difficultés dans son parcours vers un 21e titre du Grand Chelem : aucun set perdu et 32 sets consécutifs inscrits dans le tournoi. Mais son adversaire débarque l'esprit décontracté.

Kevin Anderson vit son meilleur Wimbledon à 32 ans. Il rallie pour la première fois de sa carrière les quarts de la compétition. Le puissant service du géant Sud-Africain (2m03) pourrait inquiéter Roger Federer. 

• Milos Raonic - John Isner : les outsiders de sortie (Court N.1)

Un véritable affrontement de cogneurs. Bienvenue dans un match où la balle jaune risque de souffrir. Les deux tennisman sont réputés pour leur grosse frappe de balle, notamment au service. Ils font partie des plus grands joueurs du top mondial : 2m06 pour Isner, 1m96 pour Raonic. Ils trônent aussi aux deux premières places du tournoi au classement des serveurs les plus rapides (236,6 km/h pour Raonic, à 231,7 km/h pour Isner).

Pour le géant américain, cette année marque son retour dans le top 10 de l'ATP. Surtout, il atteint pour la première fois depuis l'US Open 2011 les quarts de finale d'un Grand Chelem. Étonnant pour un joueur classé 10e mondial, mais preuve de son incapacité, jusqu'à présent à enchaîner les victoires dans les plus grands tournois. 

Le Canadien veut lui goûter de nouveau à la saveur d'une finale dans le tournoi le plus ancien du monde. Milos Raonic s'était hissé jusqu'au dernier stade de la compétition en 2016, avant de perdre face à Andy Murray. Il s'avance en favori dans la rencontre. 

France tv sport francetvsport