Serena Williams a brillé sur le gazon de Wimbledon
Serena Williams a brillé sur le gazon de Wimbledon | GLYN KIRK / AFP

Williams s'impose face à Radwanska

Publié le , modifié le

L'Américaine Serena Williams a battu la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-1, 5-7, 6-2 en finale de Wimbledon. Malmené à la fin du deuxième set, elle dominé la rencontre grâce à sa puissance. A 30 ans, l'Américaine a ainsi compilé un cinquième titre sur le gazon londonien en sept finales après 2002, 2003, 2009 et 2010, un quatorzième titre du Grand Chelem. Cette défaite de la Polonaise permet à Victoria Azarenka de redevenir N.1 mondiale.

Très vite, le choc attendue entre la puissance de l'Américaine et le toucher de la Polonaise a bien eu lieu. Sur le plan de la puissance, la frêle Radwanska (1,72 m, 56 kg) a eu du mal à contrôler la puissance de Serena Williams (1,75 m, 70 kg). Pour preuve, la Polonaise avait marqué moins d'aces depuis le début du tournoi (14) que l'Américaine dans le seul second set de sa demi-finale (16, et 101 durant toute la quinzaine). Bien calé à l'intérieur du court, la cadette des Williams a ainsi breaké d'entrée son adversaire (3-0). 

Williams à la faute...

Sur chacun de ses coups, Williams a donné l'impression de pouvoir déborder son adversaire. Les jeux ont défilé (5-0). Impériale sur son service, l'Américaine a plié la première manche (6-1) sans coup férir juste avant la première -et unique- coupure du jour en raison d'une averse. Au retour des vestiaires, l'Américaine n'a pas faibli pour breaker à nouveau très vite dès le troisième jeu pour s'échapper (3-1). Là, tout pensait que la partie était plié 

Malgré son expérience, Williams a pourtant lâché le fil de la rencontre pendant quelques jeux. Profitant des nombreuses fautes directes de son adversaire, Radwanska a debreaké et repassé devant au score (4-5). Moins à l'aise sur son service, pourtant son point fort, Williams a concédé sa mise en jeu une deuxième fois, permettant à Radwanska d'égaliser (5-7).

...puis à l'offensive

Un brin vexée, l'Américaine a repris le jeu à son compte en attaquant mieux la balle et en regagnant l'intérieur du court. A force de mettre la pression, elle a réussi à breaker à 2-2 en imprimant son rythme à la partie. En confiance, elle a lâché ses coups pour réaliser un double break (5-2) en levant les bras en V comme si elle avait déjà gagné. Avec un service retrouvé, encore 16 aces aujourd'hui, elle a fini le travail (6-2). 

Avec cette cinquième victoire après 2002, 2003, 2009 et 2010, Serena  rejoint sa soeur Venus (5 succès) au palmarès du tournoi anglais. Les soeurs ont remporté  dix des treize derniers Wimbledon. Après deux années difficiles, Williams, 30 ans, devient la première trentenaire à s'imposer sur le Central Court depuis Martina Navratilova en 1990. Vraiment une belle trentaine.

Cette défaite est difficile pour Agnieszka Radwanska, qui devait s'imposer pour devenir N.1 mondiale. Du coup, c'est la Bélarusse Victoria Azarenka qui reprend son bien aux dépens de Maria Sharapova. Serena Williams réintègre pour sa part le Top 5, en passant de la 6e à la 4e place.

Réactions

Agnieszka Radwanska: "J'ai vécu les deux plus belles semaines de ma vie. Quand on passe sa vie à jouer et à s'entraîner, c'est un rêve d'être en finale. C'est toujours décevant de perdre, surtout après un match disputé, mais globalement je suis contente. Elle a très bien joué. Elle a réussi beaucoup d'aces contre lesquels je ne pouvais pas faire grand chose. J'ai eu ma chance, mais elle a été trop bonne dans les moments importants du troisième set. J'étais un peu nerveuse au début car c'était ma première finale. L'interruption (par la pluie) m'a permis de me calmer un peu. Ensuite j'ai pu jouer normalement. Il n'y avait plus autant de pression."

Mathieu Baratas