Tsonga
Le soulagement de Jo-Wilfried Tsonga après sa victoire face à Muller. | GLYN KIRK / AFP

Tsonga s'emploie face à Muller, ça passe pour Paire et Simon

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a du s'employer pour venir à bout du 44e joueur mondial Gilles Muller. Le Français a fini par venir à bout du Luxembourgeois en 3h51 (7-6, 6-7, 6-4, 3-6, 6-2). Il affrontera l'espagnol Albert Ramos au deuxième tour, qui a profité de l'abandon Denis Istomin. Le deuxième tour est également au programme de Benoit Paire qui a dominé en trois sets le Russe Mikhail Youzhny 6-4, 6-4, 6-3 et de Gilles Simon, impeccable face à Nicolas Almagro (6-4, 6-4, 7-5).

Ce fut tout sauf une promenade de santé pour Jo-Wilfried Tsonga. Pour son entrée en lice dans le tournoi londonien, le Français, tête de série n°13, a évité le piège tendu par le Luxembourgeois Gilles Muller, qu'il a battu en cinq manches 7-6, 6-7, 6-4, 3-6, 6-2, non sans frayeurs. Sans repères sur gazon depuis sa blessure à une cuisse en demi-finale à Roland-Garros, la tête de série N.13 a longtemps paru en dedans et nerveux, même s'il a pu s'appuyer sur 38 aces pour faire la différence au bout de 3h et 50 minutes de jeu face au gaucher de 32 ans, 44e mondial et spécialiste du gazon. Tsonga sera opposé à l'Espagnol Albert Ramos au 2e tour, ce dernier ayant profité de l'abandon de Denis Istomin (6-2, 6-2, 3-2). 

Paire ne tombe pas dans le piège de Youzhny

De son côté, Benoit Paire, 68e mondial, a fait respecter la logique du classement puisqu'il a dominé Mikhail Youzhny (76e mondial) solidement en trois manches 6-4, 6-4, 6-3. Une bonne entrée en matière pour le Français qui n'a pas l'habitude de briller sur l'herbe de Wimbledon puisqu'il restait sur une élimination au premier tour face à Lukas Rozol en 2014. Sa préparation avant Wimbledon n'avait pas été très rassurante avec deux sorties de piste d'entrée à Halle puis Rosmalen. Sa participation à un tournoi Challenger à Milan sur... terre battue, juste  avant Wimbledon, n'avait pas été beaucoup plus convaincante avec un échec dès  les quarts de finale contre le Brésilien Rogerio Dutra Silva, 472e au  classement ATP! Auteur de 46 coups gagnants contre Youzhny (27 pour le Russe), le Français  affrontera au prochain tour l'Espagnol Roberto Bautista, 22e, vainqueur 6-1, 6-3, 7-6 (8/6) du Belge Ruben Bemelmans, 95e.

Gilles Simon a également réussi son entrée. Face au fantasque Nicolas Almagro, le Niçois a su garder ses nerfs face aux coups imprévisibles de l'Espagnol, toujours capable du meilleur comme du pire. Auteur d'une préparation intéressante sur gazon, Simon, 30 ans, a repoussé  du fond du court les assauts de l'exubérant 145e joueur mondial, qu'il a  réussit à breaker une fois dans chaque manche. Les deux hommes, qui ne s'étaient jamais affronté sur herbe auparavant, avaient disputé des rencontres serrées jusque-là et ils étaient à égalité 2-2  dans leurs confrontations. En s'énervant au cours du 2e set, l'Espagnol est toutefois sorti de son match, facilitant la tâche de Simon qui l'a emporté après 2 heures et 5 minutes  de jeu sous la chaleur. Le Tricolore affrontera le Slovène Kavcic au 2e tour. 

Déclarations : 

Jo-Wilfried Tsonga : "Je me doutais que ce serait compliqué et ça l'a  été. C'est un très bon joueur, surtout sur herbe et en salle. Il aime ça. Il a  encore montré qu'il pouvait bien jouer. Quand vous ratez autant, ce n'est pas  facile, mais Gilles y est aussi pour quelque chose. Il faut essayer de rester  dans son match, de positiver. Vous faites ce que vous pouvez et à la fin, seule  la victoire compte. Je pense avoir fait du bon boulot. Peut-être que j'avais  joué plus de 5e set que lui. J'ai de l'expérience, de la confiance. Je pense  que ça a fait la différence. Je ne pense pas qu'il faisait trop chaud. En tous  cas, c'était bien pour jouer au tennis. Ce n'était pas trop humide. Moi, cela  m'allait. En Australie, je crois qu'on joue jusqu'à 42°C. On verra si on y  arrive mais pour l'instant ce n'est pas le cas et on peut jouer. La blessure  est derrière moi, je suis à 100%".

Les résultats de la journée :  

    Fabio Fognini (ITA/N.30) bat Tim Smyczek (USA) 6-4, 6-3, 6-2
    Viktor Troicki (SRB/N.22) bat Aleksandr Nedovyesov (KAZ) 6-1, 6-4, 3-6, 6-3
    Dustin Brown (GER) bat Yen-Hsun Lu (TPE) 3-6, 6-3, 7-5, 6-4
    Rafael Nadal (ESP/N.10) bat Thomaz Bellucci (BRA) 6-4, 6-2, 6-4
    Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.13) bat Gilles Muller (LUX) 7-6 (10/8), 6-7  (3/7), 6-4, 3-6, 6-2
    Albert Ramos (ESP) bat Denis Istomin (UZB) 6-2, 6-2, 3-2 (abandon)
    Alexandr Dolgopolov (UKR) bat Kyle Edmund (GBR) 7-6 (7/4), 6-1, 6-2
    Ivo Karlovic (CRO/N.23) bat Elias Ymer (SWE) 6-7 (2/7), 6-2, 6-4, 7-6 (7/2)
    Andreas Seppi (ITA/N.25) bat Brydan Klein (GBR) 6-3, 6-2, 6-2
    Borna Coric (CRO) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 4-6, 7-6 (7/5), 6-2, 1-6, 9-7
    Robin Haase (NED) bat Alejandro Falla (COL) 6-2, 3-6, 6-4, 6-2
    Andy Murray (GBR/N.3) bat Mikhail Kukushkin (KAZ) 6-4, 7-6 (7/3), 6-4
    Lukas Rosol (CZE) bat Ernests Gulbis (LAT) 7-6 (7/2), 6-3, 7-6 (7/4)
    Blaz Kavcic (SLO) bat Yuichi Sugita (JPN) 7-6 (7/3), 6-3, 7-6 (7/5)
    Gilles Simon (FRA/N.12) bat Nicolas Almagro (ESP) 6-4, 6-4, 7-5
    Feliciano Lopez (ESP/N.15) bat Steve Darcis (BEL) 6-2, 7-6 (7/4), 6-4
    Nikoloz Basilashvili (GEO) bat Facundo Bagnis (ARG) 6-4, 7-6 (7/3), 6-2
    Benoît Paire (FRA) bat Mikhail Youzhny (RUS) 6-4, 6-4, 6-3
    Roberto Bautista (ESP/N.20) bat Ruben Bemelmans (BEL) 6-1, 6-3, 7-6 (8/6)
    Samuel Groth (AUS) bat Jack Sock (USA/N.31) 6-3, 3-6, 6-3, 6-3
    James Duckworth (AUS) bat Malek Jaziri (TUN) 7-6 (7/2), 6-2, 3-6, 3-6, 7-5
    Sam Querrey (USA) bat Igor Sijsling (NED) 7-5, 6-3, 6-4
    Roger Federer (SUI/N.2) bat Damir Dzumhur (BIH) 6-1, 6-3, 6-3
   Vasek Pospisil (CAN) bat Vincent Millot (FRA) 7-6 (7/2), 3-6, 6-7 (4/7),  7-6 (7/4), 6-3