Petra Kvitova
Petra Kvitova | AFP - LEON NEAL

Sharapova rejoint Kvitova

Publié le , modifié le

La finale dames de Wimbledon opposera la Russe Maria Sharapova (tête de série N.5) , victorieuse sur le gazon anglais en 2004, à la nouvelle venue parmi les grandes, la Tchèque Petra Kvitova (N.8). En demi-finales jeudi, Sharapova a émis fin au parcours surprenant de l'Allemande Sabine Lisicki (6-4, 6-3) alors que Kvitova a éliminé la Bélarusse Victoria Azarenka 6-1, 3-6, 6-2. .

Sharapova sept ans après

Face à Sabine Lisicki, 62e joueuse mondiale et issue des qualifications, Maria Sharapova a mis du mal a entrer dans la partie et à trouver ses marques. Semblant chercher ses repères, elle n'a pas pu résister au départ canon de l'Allemande.  L'ex-N.1 mondiale s'est rapidement retrouvée menée 3 à 0, avec une balle de 4 à 0 à défendre sur son engagement, à cause d'une très mauvaise qualité de service (6 doubles fautes dans le premier set, 13 dans toutes la partie.) Mais Lisicki n'a pu eu suffisamment de ressources techniques pour profiter des points directs que lui a donnés Sharapova. Et la Russe s'est ensuite totalement ressaisi pour remporter neuf des dix jeux suivants et mener 6-4, 3-0, alors que son adversaire commettait à son tour de plus en plus de fautes.

Lisicki est revenue avec l'intention de pousser son adversaire dans une troisième, et l'espoir de prendre ensuite un ascendant physique sur Sharapova, qui revient dans le rythme après de longs mois d'absence. L'Allemande est parvenue à prendre deux fois l'engagement de la Russe, toujours aussi en difficultés avec son service. Mais faute de pouvoir tenir le sien, pourtant son point fort, elle n'a jamais pu convertir vraiment ses breaks et a dû s'avouer vaincue en 1 h 27 minutes.

Opérée de l'épaule fin 2008, Maria Sharapova a mis du temps à revenir à son meilleur niveau. Elle a recommencé à obtenir des résultats intéressants ce printemps en gagnant à Rome, puis en atteignant les demi-finales à Roland-Garros. "Je suis si heureuse, ça faisait un moment. Mais il me reste encore beaucoup à faire". Pour la Russe qui, on l'oublie souvent, n'a que 24 ans, il s'agira de sa cinquième finale de Grand Chelem et de sa première depuis plus de deux ans et demi. Après son succès à Wimbledon (2004), Sharapova avait ajouté à son palmarès l'US Open (2006) et l'Open d'Australie (2008). Elle espère enfin inscrire de nouveau son nom au palmarès du tournoi londonien.

Kvitova trop vite pour Azarenka

Petra Kvitova a mérité d'atteindre sa première finale en Grand Chelem à l'issue d'une partie décousue. La native de Bilovec (21 ans) fait donc mieux que l'an passé où Serena Williams s'était montrée intraitable en demie. Hormis lors d'une baisse de régime au deuxième set, la lauréate du tournoi de Madrid (déjà contre Azarenka) n'a jamais perdu le fil de son jeu offensif et efficace.

Doté d'un beau gabarit (1,83 m pour 70 kg), disposant d'un service puissant et précis et d'un coup droit dévastateur, la gauchère blonde a su contrarier le tennis en cadence de sa rivale, encore une fois trop nerveuse pour donner la pleine mesure de son talent qui se résume il est vrai trop souvent à des frappes puissantes sans stratégie. Elle s'est appuyée sur sa grosse première balle  pour survoler le début du match grâce à six aces, dont trois consécutifs pour  conclure le premier set en seulement 27 minutes.

Azarenka, dont c'était la première demi-finale en Grand Chelem alors qu'elle est N.4 mondiale, a ensuite réussi à réagir en profitant d'une baisse  de régime au service de Kvitova qui perdait alors son deuxième set de la  quinzaine. Mais la Tchèque a tout de suite repris le dessus dans la troisième manche  grâce à sa force de frappe nettement supérieure (40 points gagnants à 9) à son  adversaire bélarusse qui a offert le match sur une double faute. Kvitova confirme en tous cas tout le bien qu'on pensait d'elle après son succès sur Kim Clijsters en finale à l'Open Gaz de France en février. Elle s'affirme comme une future grande qui postule à la première place dans ce tennis féminin qui n'a plus de vraie reine.

"J'ai du mal à y croire, j'ai très bien commencé. Ca s'est joué au service et heureusement j'ai réussi à retrouver ma première balle au troisième set. Je suis tellement heureuse", a commenté la Tchèque victorieuse après 1h44 de jeu. La Tchèque, qui s'entraîne dans le même club que ses compatriotes Tomas Berdych et Lucie Safarova, peut monter jusqu'au 7e rang mondial si elle remporte le titre samedi.

Déclarations

Maria Sharapova: "C'est une grande émotion d'être de retour en finale. Ce n'était pas mon meilleur match du tournoi, je suis soulagée d'être passée en deux sets. Elle a pris un bon départ et a très bien joué les trois premiers jeux. Moi c'était exactement le contraire, je lui ai donné trop de points gratuits sur mon service. J'ai fait beaucoup de doubles fautes, je me suis précipitée et j'ai sans doute trop pensé à la qualité de son retour. J'étais assez soulagée de pouvoir gagner ce premier set. Revenir ainsi dans le match m'a donné beaucoup de confiance. Je ne suis pas le genre de personne à abandonner. Je ne me mets pas de pression supplémentaire parce que tout le monde dit que je suis favorite de la finale. Je n'oublie pas que je n'avais plus dépassé les huitièmes de finale ici ces dernières années et je suis seulement excitée d'avoir l'occasion de remporter un nouveau titre. L'expérience est un atout considérable mais il faut toujours être performante sur le court. (Petra Kvitova, son adversaire en finale) est une excellente joueuse sur gazon, elle est gauchère, ce qui la rend dangereuse sur cette surface, elle utilise bien son service. Ce sera dur. De 2004 je me rappelle avoir été très excitée d'être en finale. Aujourd'hui je suis à un stade différent de ma carrière, j'ai 24 ans, beaucoup plus d'expérience, mais toujours autant envie de jouer au tennis".Petra Kvitova:    "J'ai du mal à y croire, j'ai très bien commencé. Ca s'est joué au service et heureusement j'ai réussi à retrouver ma première balle au troisième set. Je suis tellement heureuse","Être en finale de Wimbledon, c'est incroyable. Sharapova a de l'expérience. Elle a déjà gagné ici et elle sait ce que c'est qu'une finale. Ce sera un avantage pour elle."

Demi-finales dames
Maria Sharapova (RUS/N.5) bat Sabine Lisicki (GER) 6-4, 6-3
Petra Kvitova (CZE/N.8) bat Victoria Azarenka (BLR/N.4) 6-1, 3-6, 6-2