Garbine Muguruza
La joie de Garbine Muguruza | MIKE FREY / BACKPAGE IMAGES Ltd / DPPI media

Sharapova et Muguruza se propulsent en demi-finale de Wimbledon

Publié le , modifié le

Accrochée par l'Américaine Coco Vandewegue, Maria Sharapova est parvenue à rallier le dernier carré de Wimbledon (6-3, 6-7, 6-2) où l'attendra la gagnante de la rencontre Williams-Azarenka. Ce sera la 5e demi-finale pour la Russe à Londres, la première pour l'Espagnole Garbine Muguruza qui s'est défaite de la Suisse Timea Bacsinszky (7-5, 6-3). Elle affrontera la Polonaise Radwanska, victorieuse de l'Américaine Keys, pour une place en finale.

Maria Sharapova ou la constance personnifiée. La Russe disputera sa 5e demi-finale à Wimbledon avec l'espoir de faire au moins aussi bien qu'en 2011 où elle avait atteint la finale et surtout en 2004, année de son seul sacre sur le gazon londonien. Ejectée du dernier carré en 2005 et 2006, la 4e joueuse mondiale semble armée pour viser loin cette saison. Son jeu est bien en place et, même si elle a concédé son premier set du tournoi face à Vandewegue, la poupée russe apparaît incassable ou presque. Seul son service (10 double-fautes !) a fait défaut dans son arsenal du jour pour affronter l'Américaine. 

Novice à ce niveau des quarts de finale en grand chelem, Vandewegue, 47e mondiale, a crânement joué sa chance. Surtout lorsque, menée 5-4 service à suivre pour Sharapova, la joueuse US a fait parler sa puissance pour prendre de vitesse son adversaire et l'emmener dans un jeu décisif où elle se montrait impitoyable (7 points à 3). Mais Sharapova a de l'expérience. Sans paniquer après la perte de cette 2e manche, elle ravissait d'entrée le service de Coco et, en dépit d'un debreak immédiat, elle reproduisait l'opération pour finalement garder l'avantage jusqu'au bout (6-2). 

Muguruza dans les pas d'Aranxta Sanchez

Garbine Muguruza, elle non plus, n'a pas flanché. La jeune Espagnole a livré un match très solide face à Timea Bacsinszky, n°12 mondiale. La Suissesse n'a pas eu à rougir de la comparaison avec Muguruza en terme de puissance pure mais son service s'est révélé trop friable (seulement 64% et 50% de points gagnés derrière ses premières et secondes balles) face aux retours fulgurants de la 20e joueuse mondiale, révélée l'an passé à Roland Garros lorsqu'elle avait balayé Serena Williams au 2e tour. A 21 ans, Muguruza est la première Espagnole à atteindre le dernier carré à Wimbledon depuis une certaine Aranxta Sanchez. C'était en 1997.