Wimbledon Maria Sharapova quart 2011
La Russe Maria Sharapova exulte de joie | CARL DE SOUZA / AFP

Sharapova en demi-finale

Publié le , modifié le

La Russe Maria Sharapova, tête de série N.5, s'est qualifiée mardi pour les demi-finales de Wimbledon en écrasant la Slovaque Dominika Cibulkova (N.24) en deux sets 6-1, 6-1. Elle rencontrera l'Allemande Sabine Lisicki, tombeuse de Marion Bartoli. La Tchèque Petra Kvitova, tête de série N.8, s'est aussi qualifié pour les demies en battant la Bulgare Tsvetana Pironkova (N.32) en trois sets 6-3, 6-7 (5/7), 6-2. Elle affrontera la Bélarusse Victoria Azarenka.

Seule joueuse du tableau à avoir gagné un tournoi du Grand Chelem (3) et s'être déjà imposé sur la gazon londonien (en 2004), le longiligne russe d'1,88m n'a laissé aucune chance à son opposé en taille (1,61m) et puissance. Dès le début du premier set, elle a pris le service de son adversaire grâce une longueur de balle impressionnante et une grosse agressivité sur les points (2-1). Propre sur ses mises en jeu, l'ancien numéro 1 mondiale a enchainé huit jeux (6-1, 2-0). Malgré une réaction de Cibulkova qui débreakait (2-1), le Russe a poursuit son travail de sape pour s'imposer. Un chiffre résume la rencontre: 12 coups droits gagnants à 1 à la fin du match, 23 gagnants à 3.

Depuis 2006, la Russe n'avait plus atteint ce stade de la compétition. "Ça faisait longtemps. C'est une grande chance", a dit l'ex-N.1 mondiale en  quittant le court central, couvert à cause de la pluie qui tombait sur Londres  depuis le début de l'après-midi. "Être en demi-finale est un bonus. Je suis juste heureuse d'être de retour sur les courts, de rejouer après une grave blessure." En atteignant déjà le dernier carré à Roland Garros, Sharapova confirme son retour parmi les  joueuses majeures du circuit, après avoir été longtemps freinée par une grave  blessure et une opération à l'épaule en 2008.  Sharapova sera la grande favorite de la demi-finale contre une adversaire qu'elle a écrasé 6-2, 6-0 au printemps à Miami et fait même désormais figure de  candidate N.1 pour le titre après les défaites des sœurs Williams. "Chaque adversaire est différente et chaque jour est différent", a-t-elle tempéré. "Une adversaire redoutable se dresse devant moi et j'ai hâte de jouer ce match. Elle joue en ce moment avec beaucoup de confiance."

Kvitova en attaquante

Demi-finaliste surprise l'an passé, la Tchèque a confirmé son goût pour le tennis sur herbe en gagnant un exercice d'attaque-défense contre la Bulgare Tsvetana Pironkova. La Tchèque Petra Kvitova s'est qualifiée pour les demi-finales de Wimbledon en disposant de la Bulgare Tsvetana Pironkova en 2h de jeu sur le score de 6-3, 6-7 (5), 6-2. Plus agressive, elle a crée beaucoup plus de jeu que son adversaire. Avec 54 coups gagnants contre 10 et malgré 24 fautes directes, le Tchèque est allé chercher la demie et rêve de faire aussi bien que son illustre compatriote Martina Navratilova, vainqueur à neuf reprises sur le gazon londonien.

La Bélarusse Victoria Azarenka s'est  qualifiée pour les demi-finales  en atomisant l'Autrichienne Tamira Paszek en deux sets 6-3, 6-1. Débutée sur le court numéro un, cette rencontre a été transférée sous le toit du Central en fin de soirée après neuf minutes de jeu. Contre une joueuse qui jouait son premier quart de finale de Grand Chelem à  vingt ans, Azarenka a dominé du fond du court (21 coups gagnants à 9),  notamment en coup droit (15 à 3). Elle a réussi le break tôt dans les deux manches et n'a jamais été  inquiétée. C'est la première fois que cette cogneuse de 21 ans, atteint le dernier carré d'un  tournoi du Grand Chelem. Souvent brillante dans les tournois mineurs (sept  titres sur le circuit depuis 2009, dont deux à Miami), la Bélarusse avait  toujours déçu dans les rendez-vous majeurs.

Mathieu Baratas