La joueuse américaine Serena Williams
La joueuse américaine Serena Williams | AFP - GLYN KIRK

Serena Williams expédie Elena Vesnina et file en finale de Wimbledon

Publié le , modifié le

Serena Williams s'est qualifiée pour la finale de Wimbledon en dominant aisément en demie la Russe Elena Vesnina 6-2, 6-0 en 48 minutes. La numéro 1 mondiale va disputer sa sixième finale sur les sept derniers Grand Chelem disputés. L'Américaine jouera samedi sa neuvième finale sur le gazon londonien où elle a déjà triomphé six fois. Elle pourrait retrouver sa soeur Venus Williams qui va batailler contre l'Allemande Angelique Kerber dans l'autre demi-finale.

Après ses échecs à l'US Open (demi-finale perdue contre Roberta Vinci), à Melbourne (finale perdue contre Angelique Kerber) et à Roland-Garros (finale perdue contre Garbine Muguruza), Serena Williams s'est offert une nouvelle chance de remporter un 22e Grand Chelem et d'égaler Steffi Graf en atteignant sa neuvième finale à Wimbledon. L'Américaine était parfaitement concentrée face à Elena Vesnina et n'a laissé aucune chance à la 50e joueuse mondiale. Elle attend désormais sa prochaine adversaire. Qui que ce soit, ce sera des retrouvailles puisque c'est Kerber qui l'avait battue à l'Open d'Australie en janvier dernier. Mais affronter son aînée, Venus, serait encore plus savoureux puisque les deux soeurs ne se sont plus défiées en finale d'un tournoi majeur depuis celle de Wimbledon en 2009 remportée par Serena.

Sens unique

Il n'y a pas eu de match entre la numéro 1 mondiale et celle qui navigue autour de la 50e. Il suffit de voir les statistiques de l'Américaine pour voir sa mainmise sur la rencontre : seulement 3 points perdus sur sa mise en jeu, 96% de premières balles, 11 aces et 28 points gagnants. Des chiffres affolants contre lesquels Vesnina n'avait rien à proposer hormis sa combativité. L'issue de cette demi-finale s'est dessinée tôt, lorsque la numéro 1 mondiale a englouti les quatre premiers jeux (4-0) grâce à son service et sa puissance du fond du court. La faible réaction de Vesnina, qui inscrivait ensuite son premier jeu de service (4-1) n'allait pas modifier la physionomie de la rencontre.

Cela ne freinait que légèrement l'Américaine qui remportait ce premier set en 28 minutes (6-2). Pressée d'en finir, la sextuple lauréate du tournoi anglais (2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015) et deux autres fois finaliste (2004, 2008) a remis le turbo pour s'offrir un triple break (5-0). Vesnina était incapable de retarder l'échéance et Serena Williams bouclait le match sur un jeu de service blanc. "J'étais très concentrée aujourd'hui parce qu'elle avait remporté des matches difficiles à Wimbledon", a expliqué la N.1 mondiale, qui a ainsi enlevé son 303e match en Grand Chelem.

Nouveau duel entre soeurs?

Elle n'est plus qu'à trois longueur du record féminin, établi par Martina Navratilova (306) et à quatre du record absolu détenu depuis mercredi par Roger Federer, grâce à sa victoire en demi-finale du tournoi messieurs contre le Croate Marin Cilic. "J'ai du mal à croire que je suis encore en finale. Je suis très heureuse", a souligné Serena Williams. Il s'agit de sa 28e finale dans un tournoi majeur. Elle pourrait la vivre en famille avec sa soeur Venus Williams. Les Américaines ne se sont plus affrontées en finale d'un tournoi majeur depuis celle de Wimbledon en 2009 remportée par Serena. A 36 ans, Venus Williams a fait son retour en demi-finale d'un "Major" pour la première fois depuis six ans. Quintuple lauréate de Wimbledon (2000, 2001, 2005, 2007, 2008), elle aura toutefois fort à faire contre Kerber, qui avait battu sa cadette en finale de l'Open d'Australie en janvier.

Benoit Jourdain @BenJourd1

Wimbledon