Virginie Razzano Wimbledon 2011
La Française Virginie Razzano | AFP - Ben Stansall

Razzano et Bartoli sauvent l'honneur

Publié le , modifié le

Virginie Razzano s'est qualifiée pour le 2e tour de Wimbledon en battant Mirza 7-6 (7/4), 2-6, 6-3. Les larmes ont accompagné la victoire de Serena Williams (N.7) sur Aravane Rezaï 6-3, 3-6, 6-1. Jelena Jankovic n'a pas survécu, battue par l'Espagnole Martinez Sanchez 5-7, 6-4, 6-3. L'Allemande Andrea Petkovic (N.11) a dominé Stéphanie Foretz-Gacon 6-3, 6-4, Alizé Cornet étant éliminée. Wozniacki (N.1) est passée tout comme Marion Bartoli (N.9) et Li Na (N.3).

Il y a un mois, son courage avait été salué par tous. Quelques jours après le décès de son fiancé, après une longue maladie, Virginie Razzano s'était aligné lors du 1er tour de Roland-Garros, son élimination n'étant qu'anecdotique par rapport au drame qu'elle avait vécue. A Wimbledon, elle a peut-être remis le pied à l'étriller. Opposée à Sania Mirza (60e mondiale), la Française a réalisé une partie très solide, pour l'emporter sur le service adverse 7-6 (7/4), 2-6, 6-3. C'est sa première victoire depuis les qualifications du tournoi de Rome, en mai dernier, sa première contre une joueuse du Top 60 depuis son succès sur Kanepi à Miami en mars.Elle affrontera au prochain tour la N.1 mondiale, Caroline Wozniacki qui a disposé de l'Espagnole Parra Santonja 6-2, 6-1.

Bilan mitigé pour les Bleues

Aux larmes de Razzano à Roland-Garros ont succédé celles de Serena Williams. Un an après son dernier titre du Grand Chelem ici-même, après une année loin des terrains en raison de blessures au pied puis d'une embolie pulmonaire, elle n'a pas pu contenir son émotion d'avoir remporté juste son premier tour. Il est vrai qu'elle a connu bien plus de difficultés que prévues, pour son deuxième tournoi de l'année après Eastbourne la semaine dernière. Face à Aravane Rezaï, dont la saison est minée par ses problèmes familiaux, la tête de série N.7 a dû s'employer, poussée par l'agressivité retrouvée de la Française. Cette dernière lui a tenu tête à chaque début de manche, remportant d'ailleurs la deuxième. Finalement, l'ancienne N.1 mondiale s'impose 6-3, 3-6, 6-1 après 1h36. Et Rezaï retrouve de belles couleurs après un match très intéressant. 

Ce n'est pas encore le cas d'Alizé Cornet. Commencé hier et interrompu par la pluie alors que le score était à l'avantage de Kateryna Bondarenko (7-5), la Niçoise n'a pas été capable de renverser la vapeur après la nuit. La 126e mondiale a en effet gardé le cap contre la 69e mondiale, pour l'emporter facilement 7-5, 6-2 et se qualifier pour le 2e tour.

Stéphanie Fortez-Gacon a eu de la chance. Elle a bien failli en provoquer elle-même un peu plus. Lucky-loser du tableau des qualifications, elle avait intégré le tableau final de Wimbledon au gré d'un forfait. Malheureusement pour elle, elle avait hérité d'Andrea Petkovic pour son 1er tour, l'une des étoiles montantes du tennis féminin allemand. Menée 6-3, 5-3, elle s'est procurée plusieurs occasions de revenir à 5-5 sur le service de la tête de série N.11, qui s'en est finalement sortie au prix d'une belle première balle de service que la 136e mondiale n'a pas pu ramener dans les limites du terrain. Voici quatre ans, sur le tournoi de Bordeaux, l'Allemande s'était déjà imposée contre la Francilienne sur ce même score. Devenue 13e mondiale, Petkovic conserve sa supériorité et élimine  l'une des sept Françaises participant à ce tableau final.

En soirée, Marion Bartoli (N.9) a confirmé sa bonne passe actuelle. La Française s'est qualifiée en battant mardi la Tchèque Kristyna  Pliskova en deux sets 6-0, 6-2. Elle rencontrera l'Espagnole Dominguez Lino Lourdes ou l'Italienne Romina  Oprandi. "J'aurais peut-être pu encore mieux jouer mais gagner 6-0, 6-2  pour mon premier match c'est génial", a-t-elle confié. "Pour l'instant tout va très bien. En ce  moment je sais exactement ce que j'ai à faire sur le terrain. Mon résultat à  Roland-Garros (demi-finale) a changé beaucoup de choses. Je me suis senti une  autre joueuse quand j'ai attaqué le tournoi d'Eastbourne la semaine dernière.  Ce que j'ai réussi là-bas c'est quelque chose que je n'aurais peut-être pas  réussi auparavant. J'ai franchi un cap. Le titre qui a suivi à Eastbourne, vu  la difficulté du tournoi, c'est vraiment super."

Sharapova assure, pas Jankovic ni Stosur

Depuis 2004, et sa première participation, jamais Jelena Jankovic n'avait été battue avant le 3e tour à Wimbledon. Mais cette année, son pied n'était vraiment pas vert. Opposée à Maria Jose Martinez Sanchez, dont c'était seulement la 3e apparition à Londres à l'âge de 28 ans, elle a plié après 2h19 de match et surtout la bagatelle de 34 fautes directes, 5-7, 6-4, 6-3. Autre éliminée de marque, l'Australienne Samantha Stosur (N.10), débordée par la Hongroise Melinda Czink en deux manches, 6-3, 6-4.

L'une des révélations de cette première moitié de saison, Petra Kvitova, n'a pas connu de frayeur pour son entrée en matière. Opposée à l'Américaine Alexa Glatch (173e mondiale), la Tchèque, qui était demi-finaliste ici-même l'an dernier, n'a mis que 55 minutes pour s'imposer 6-2, 6-2. Quart de finaliste en Australie, 8e de finaliste à Paris, la tête de série N.8 espère bien évidemment voir de nouveau la deuxième semaine, mais elle sera peut-être condamnée, pour y parvenir, à franchir l'obstacle de Svetlana Kuznetsova (N.12), sur son parcours au 3e tour si tout va bien pour elles deux.

Même Roberta Vinci n'a pas laissé de set en route. Pourtant, l'Italienne était opposée à Vera Dushevina, classée au 51e rang mondial, qui menait (3-2) dans leurs duels et restait d'ailleurs sur une victoire lors du tournoi de Pékin en 2010. Pour égaliser, la tête de série N.29 a dû serrer le jeu pour gagner le premier set (7-5) après 53 minutes, avant de dérouler pour s'imposer 7-5, 6-2.Enfin, Maria Sharapova, tête de série N.5, a dominé sa compatriote Anna Chakvetadze en deux sets 6-2, 6-1.

Résultats

Caroline Wozniacki (DEN/N.1) bat Arantxa Parra (ESP) 6-2, 6-1
Virginie Razzano (FRA) bat Sania Mirza (IND) 7-6 (7/4), 2-6, 6-3
Melinda Czink (HUN) bat Samantha Stosur (AUS/N.10) 6-3, 6-4, 0-0
Anastasiya Yakimova (BLR) bat Sofia Arvidsson (SWE) 4-6, 6-2, 6-1
Elena Baltacha (GBR) bat Mona Barthel (GER) 6-2, 6-4
Peng Shuai (CHN/N.20) bat Kirsten Flipkens (BEL) 6-0, 6-4
Lucie Safarova (CZE/N.31) bat Lucie Hradecká (CZE) 2-6, 6-3, 6-3
Klara Zakopalova (CZE) bat Emily Webley-Smith (GBR) 6-3, 5-7, 8-6
Maria Sharapova (RUS/N.5) bat Anna Chakvetadze (RUS) 6-2, 6-1
Li Na (CHN/N.3) bat Alla Kudryavtseva (RUS) 6-3, 6-3
Ana Ivanovic (SRB/N.18) bat Melanie Oudin (USA) 6-0, 6-1
Eleni Daniilidou (GRE) bat Coco Vandeweghe (USA) 6-4, 6-4
Marion Bartoli (FRA/N.9) bat Kristyna Pliskova (CZE) 6-0, 6-2
Lourdes Domínguez (ESP) bat Romina Oprandi (ITA) 6-0, 6-1
Maria Kirilenko (RUS/N.26) bat Alberta Brianti (ITA) 6-2, 6-1
Tamarine Tanasugarn (THA) bat Yaroslava Shvedova (KAZ) 6-2, 6-3
Simona Halep (ROM) bat Bojana Jovanovski (SRB) 6-1, 6-2
Serena Williams (USA/N.7) bat Aravane Rezai (FRA) 6-3, 3-6, 6-1
Barbora Zahlavova Strycova (CZE) bat Aleksandra Wozniak (CAN) 7-6 (9/7), 6-4
Tamira Paszek (AUT) bat Ayumi Morita (JPN) 5-7, 6-3, 6-0
Stéphanie Dubois (CAN) bat Irina Falconi (USA) 6-2, 6-2
Andrea Petkovic (GER/N.11) bat Stéphanie Foretz (FRA) 6-3, 6-4
Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.14) bat Lesya Tsurenko (UKR) 6-4, 7-6 (7/3)
Nadia Petrova (RUS) bat Vesna Manasieva (RUS) 6-3, 6-4
Kateryna Bondarenko (UKR) bat Alizé Cornet (FRA) 7-5, 6-2
Daniela Hantuchova (SVK/N.25) bat Vitalia Diatchenko (RUS) 4-6, 7-6 (7/5),  6-3
Marina Erakovic (NZL) bat Kai-Chen Chang (TPE) 6-4, 6-2
Iveta Benesova (CZE) bat Sandra Záhlavová (CZE) 3-6, 6-3, 7-6
Victoria Azarenka (BLR/N.4) bat Magdalena Rybarikova (SVK) 6-4, 3-2  (abandon)
Petra Kvitova (CZE/N.8) bat Alexa Glatch (USA) 6-2, 6-2
Anne Keothavong (GBR) bat Naomi Broady (GBR) 6-2, 6-4
Rebecca Marino (CAN) bat Patricia Mayr (AUT) 6-3, 7-6 (7/5)
Roberta Vinci (ITA/N.29) bat Vera Dushevina (RUS) 7-5, 6-2
María José Martínez (ESP) bat Jelena Jankovic (SRB/N.15) 5-7, 6-4, 6-3
Tsvetana Pironkova (BUL/N.32) bat Camila Giorgi (ITA) 6-2, 6-1
Petra Martic (CRO) bat Vania King (USA) 5-7, 6-2, 6-2