Paire
Benoît Paire | Martin BERNETTI / AFP

Paire en 8e à Wimbledon, Nadal et Murray passent aussi

Publié le , modifié le

Benoît Paire s'est qualifié pour les 8e de finale à Wimbledon en sortant vendredi le Polonais Jerzy Janowicz en trois sets 6-2, 7-6,6-3. Le Français a ainsi vengé Lucas Pouille qui s'était incliné mercredi face à ce même Polonais. Après trois tentatives, c'est la première fois que Benoît Paire atteint ce stade de la compétition à Wimbledon. Il y retrouvera le N.1 mondial Andy Murray qui a battu Fabio Fognini 6-2, 4-6, 6-1, 7-5. Autre prétendant au succès final, Rafael Nadal s'est qualifié aux dépens du Russe Karen Khachanov 6-1, 6-4, 7-6.

Même si Janowicz ne figure pas parmi le haut du panier, c'est toujours un joueur difficile à maîtriser. Pouille en avait d'ailleurs fait l'amère expérience. Après une année 2016 chaotique, Paire retrouve son meilleur niveau et atteint pour la deuxième fois de sa carrière les huitièmes de finale en Grand Chelem, après l'US Open 201. Beaucoup plus discipliné que d'habitude, l'Avignonais a su faire preuve de réalisme. Face au revenant polonais, 141e mondial mais demi-finaliste en 2013 à Wimbledon, Paire n'a pas traîné. Il s'est imposé en 1 h 42 min, porté par un service efficace (14 aces).  S'il a été bousculé dans le deuxième set, il a survolé le reste du match avec notamment 63 coups gagnants (contre 20 pour Janowicz). "Je crois que je joue mon meilleur tennis", a déclaré Benoît Paire qui retrouvera Murray, sans doute sur le court central..

Murray bataille contre Fognini

Andy Murray a assuré l'essentiel devant un public acquis à sa cause en s'imposant face à Fabio Fognini. Mais s'il a réussi à rallier les huitièmes de finale, le N.1 mondial, souffrant d'une hanche, et gêné dans ses déplacements, a connu quelques difficultés pour s'imposer. L'Ecossais a dû écarter cinq balles de set dans la quatrième manche face au fantasque transalpin qui lui pose régulièrement des problèmes. Fognini avait remporté trois de leurs six précédents duels. L'Italien a mené 5-2 mais Murray, sous la pression, a trouvé les ressources pour éviter une manche décisive qui aurait été disputée dans "des conditions différentes" en raison de l'obscurité, C'est la dixième fois d'affilée que Murray atteint la deuxième semaine de son tournoi fétiche où il avait été sacré une première fois en 2013. 

 

Nadal garde la cadence 


Le décuple lauréat de Roland-Garros est passé sans transition de la terre battue à l'herbe londonienne en gardant la même cadence. Intouchable à Paris, il a signé une 10e victoire d'affilée sans concéder le moindre set en écartant l'espoir russe Karen Khachanov (6-1, 6-4, 7-6 (7/3)). Il a ainsi égalé son record de manches remportées consécutivement - 28 - établi en 2010 entre le dernier de ses deux triomphes à Wimbledon et son premier sacre à l'US Open.A Londres, il va retrouver la seconde semaine pour la première fois depuis 2014 (huitièmes de finale). Prochain objectif: effectuer son retour en quarts de finale six ans après sa dernière finale (perdue contre Novak Djokovic). Il lui faudra se débarrasser d'un serveur-volleyeur, le Luxembourgeois Gilles Muller (26e),

Résultats du 3e tour vendredi 

Benoît Paire (FRA) bat Jerzy Janowicz (POL) 6-2, 7-6 (7/3), 6-3
Gilles Muller (LUX/N.16) bat Aljaz Bedene (GBR) 7-6 (7/4), 7-5, 6-4
Roberto Bautista (ESP/N.18) bat Kei Nishikori (JPN/N.9) 6-4, 7-6 (7/3), 3-6, 6-3
Marin Cilic (CRO/N.7) bat Steve Johnson (USA/N.26) 6-4, 7-6 (7/3), 6-4
Rafael Nadal (ESP/N.4) bat Karen Khachanov (RUS/N.30) 6-1, 6-4, 7-6 (7/3)
Kevin Anderson 5AFS) bat Ruben Bemelmans  7-6 (7/3), 6-4, 7-6 (7/3)
Andy Murray (GBR/N.1) bat Fabio Fongini (ITA/N.28)  6-2, 4-6, 6-1, 7-5
 

francetv sport @francetvsport

Wimbledon