Rafaël Nadal (Wimbledon 2014)
Rafaël Nadal: "Ce n'est pas un drame" | SCOTT HEAVEY / POOL / AELTC / AFP

Nadal: "Ce n'est pas un drame"

Publié le , modifié le

L'élimination surprenante de Rafael Nadal en 8e de finale de Wimbledon par le gamin inconnu Nick Kyrgios "n'est pas un drame", a assuré mardi le N.1 mondial espagnol, pressé d'aller maintenant "à la plage".

Comment analysez-vous cette défaite?

Rafael Nadal: "Le truc c'est que sur cette surface, quand l'adversaire se met à servir très fort, vous avez des problèmes. Je ne pense pas avoir vraiment mal joué.  Mais c'est le jeu sur herbe. Je pense que j'étais meilleur que lui dans les 2e  et 3e sets mais je n'ai pas été capable de convertir mes occasions. Sinon, je pense qu'il a vraiment mieux joué que moi. Je ne suis pas en colère car je n'ai  perdu qu'une fois mon service et je me suis créé des occasions. Mais je n'ai pas su lire son service ni été capable de renvoyer plus souvent dans le court. On n'a fait chacun qu'un seul break. Dans les jeux décisifs, il a mieux servi que moi. Cela arrive quand vous n'avez rien à perdre. Vous pouvez jouer comme  ça. En général, à partir des quarts, vous jouez contre les meilleurs, les matches deviennent plus logiques. Les joueurs classés jouent leur jeu, normalement, ils ne pratiquent pas un jeu à risque un peu foufou. C'est vrai que cela rend les choses un peu plus compliquées pour moi qu'avant. Félicitations à Kyrgios, maintenant, c'est plage à Majorque pour moi et je vais profiter quelques jours de la famille et des amis".
   
Quel bilan faites-vous de votre tournoi?

R.N.: "Je suis satisfait avec ce que j'ai montré ici. Tous mes matches ont été compliqués contre des adversaires qui ne m'ont pas laissé vraiment jouer. Je me suis battu jusqu'au bout à chaque fois et j'ai été capable de bien jouer sur cette surface. Ce que je n'avais pas été capable de faire les deux dernières  années. J'ai fait de mon mieux. Cette année, mon genou a tenu et j'ai pu rivaliser. Pas tant que ça aujourd'hui, mais c'est comme ça. J'ai perdu, ce  n'est pas un drame. Cela n'a rien à voir avec la surface, même si c'est évident  que cela rend les choses plus dangereuses pour tout le monde. Ce n'est pas non plus à cause de la pression. J'ai gagné Roland, je fais une bonne saison et je  joue bien.
   
Quel futur voyez-vous pour Kyrgios?

R.N.: "Je ne l'ai pas vu jouer sur d'autres surfaces. Mais c'est évident que quand quelqu'un est capable de servir aussi fort, c'est un gros avantage. Le sport est souvent une question de mental. Il a des qualités pour être un bon joueur. Mais tout est aussi plus facile quand vous êtes en train de grandir.  Tout est nouveau. Vous n'avez rien à perdre. Tout est bien, tout est positif et  tout le monde ne voit que ça. Et quand vous êtes en haut, les gens commencent à voir les aspects négatifs de votre jeu. On verra s'il est capable de s'élever et de jouer à un très haut niveau sur la durée. Je lui souhaite le meilleur évidemment.

AFP

Wimbledon