andy murray wimbledon
Andy Murray à Wimbledon | JUSTIN TALLIS / AFP

Murray et Federer au rendez-vous des quarts à Wimbledon, pas Nadal

Publié le , modifié le

Le tenant du titre poursuit son parcours sur le gazon de Wimbledon. En quête d'un 3e succès (après ceux de 2013 et 2016). Andy Murray, N1 mondial, s'est qualifié lundi pour les quarts de finale en venant à bout de Benoît Paire 7-6, 6-4, 6-4. Roger Federer s'est imposé aux dépens du Bulgare Gregor Dimitrov 6-4, 6-2, 6-4. En revance, Rafael Nadal est tombé face au Luxembourgeois Gilles Muller, auteur de la surprise du jour en l'emportant au bout du suspense 6-3, 6-4, 3-6, 4-6, 15-13. Ce match s'étant éternisé, le dernier 8e de finale entre Novak Djokovic et Adrian Mannarino a été reporté à mardi en raison de l'obscurité.

Après un premier set accroché, qui était à la portée du Français, lequel a comme souvent commis quelques erreurs directes inopportunes et des doubles fautes qui ne lui ont pas permis d'exister dans le tie-break, Andy Murray s'est montré plus conquérant dans les deux autres manches, en étant sérieux, et sans jamais trembler dans les moments décisifs. Au contraire de Paire qui n'a jamais vraiment accroché dans ce tournoi, et qui n'a pas su profiter des ouvertures qui lui étaient offertes, la faute encore à de la précipitation, de l'énervement et un mental friable. Andy Murray se qualifie donc pour les quarts comme  il l'a fait régulièrement depuis 2008. Il y retrouvera l'Américain Sam Querrey, victorieux du Sud-Africain Kevin Anderson en cinq sets 5-7, 7-6, 6-3, 6-7, 6-3. 

50e quart de finale en Grand Chelem pour Federer

Roger Federer, en quête d'un huitième titre record à Wimbledon, a d'ores et déjà décroché un 50e quart de finale en Grand Chelem grâce à son succès aisé devant le Bulgare Grigor Dimitrov, 11e mondial, Le talentueux Bulgare, surnommé "Baby Federer" à ses débuts en raison d'une gestuelle quasi similaire à celle du "Maître", a subi le rythme de son adversaire. Il n'a breaké Federer qu'une fois, pour égaliser à 4 jeux partout dans la dernière manche. Federer, lui, a pris à cinq reprises - sur 10 opportunités - le service de son adversaire. Si Dimitrov a certes frappé plus de coups gagnants (29 contre 24), il a aussi commis davantage de fautes directes (25 contre 11) et de doubles fautes (7 et aucune pour Federer). Avec ce 50e quart de finale décroché dans les Majeurs, Federer améliore le record absolu devant l'Américain Jimmy Connors qui en avait disputé 41 entre 1972 et 1991. En quarts, le Suisse affrontera le Canadien Milos Raonic, qui est venu à bout en cinq sets de l'Allemand Alexander Zverev 4-6, 7-5, 4-6, 7-5, 6-1.

Nadal craque au 5e set

Rafael Nadal, titré deux fois à Londres (2008 et 2010) abordait son 8e de finale avec confiance. Revenu à son meilleur niveau, sur sa lancée de Roland-Garros, sans avoir concédé le moindre set, l'Espagnol semblait avoir les armes pour se remettre à gagner sur gazon. Depuis sa dernière finale en 2011, il n'avait atteint qu'une seule fois la deuxième semaine, en 2014. Cette fois-ci ragaillardi après son 10e titre à Paris, il pouvait espérer aller encore plus loin, face à Gilles Muller, tête de série N.16. Le Luxembourgeeois a pourtant démontré qu'il était un adversaire coriace. C'est lui qui est le mieux entré dans la partie, en enlevant les deux premiers sets. Si l'Espagnol est revenu à hauteur, au prix d'effort et de coups parfois exceptionnels, Muller ne s'est pas laissé envahir par la pression. Certes, sa main a parfois tremblé dans le cinquième set lorsqu'il a eu plusieurs balles de match que Nadal, avec énergie, est parvenu à sauver. Mais l'Espagnol a fait beaucoup de fautes directes, et a été souvent à la peine sur les retours de 2e balle de Muller, très efficace au service-volée. Après un combat acharné de 4h47, le Luxembourgois a enfin conclu sur sa cinquième balle de match. A 34 ans, cet attaquant pur réalise la meilleure saison de sa carrière, avec ses dux premiers titres ATP remportés à Sydney en tout début de saison et à s'Hertogenbosch lors de la préparation sur herbe. Il sera opposé en quarts de finale au Croate Marin Cilic.         

Résultats des 8e de finale

Andy Murray (GBR/N.1) bat Benoît Paire (FRA) 7-6 (7/1), 6-4, 6-4
Sam Querrey (USA/N.24) bat Kevin Anderson (RSA) 5-7, 7-6 (7/5), 6-3, 6-7 (11/13), 6-3
Marin Cilic (CRO/N.7) bat Roberto Bautista (ESP/N.18) 6-2, 6-2, 6-2
Milos Raonic (CAN/N.6) bat Alexander Zverev (GER/N.10) 4-6, 7-5, 4-6, 7-5, 6-1
Roger Federer (SUI/N.3) bat Grigor Dimitrov (BUL/N.13) 6-4, 6-2, 6-4
Tomás Berdych (CZE/N.11) bat Dominic Thiem (AUT/N.8) 6-3, 6-7 (1/7), 6-3, 3-6, 6-3
Gilles Muller (LUX) bat Rafael Nadal (ESP/N.4) 6-3, 6-4, 3-6, 4-6, 15-13
 

Christian Grégoire