Wimbledon Murray Andy
Andy Murray dans son jardin de Wimbledon | AFP - Gly Kirk

Murray en quarts à Wimbledon

Publié le , modifié le

L'Ecossais Andy Murray, tenant du titre, a maîtrisé le serveur Sud-Africain Kevin Anderson, tête de série N.20, en trois sets 6-4, 6-3, 7-6 (8/6) pour accéder au quarts de finale de Wimbledon. C'est la septième année d'affilée que le Britannique atteint ce stade de la compétition à Wimbledon. Murray affrontera le Bulgare Grigor Dimitrov (N.11) ou l'Argentin Leonardo Mayer pour une place en demi-finale.

Face à au géant Anderson (2,03 m), le N.3 mondial a eu droit à son premier test. Jusqu'ici, il avait survolé les débats face à Goffin, Rola et Bautista Agut. Il n'avait jamais concédé aussi peu de jeux (19 en 9 manches) à l'issue de la première semaine. Mais face au Sud-Africain et son service en béton, l'Ecossais a dû s'employer. Il a certes gagné en trois manches mais après 2h20 de combat, sauvant même une balle de set dans le jeu décisif du dernier acte (à 6-5). 

Le voir sauter en serrant le point après le match en disait long sur l'importance de cette victoire. "Anderson a un gros service et pratique le meilleur tennis de sa carrière cette saison. Il faudra être bon au retour", avait-il dit avant la rencontre. Dans ce domaine, Murray a rendu une très bonne copie (47 points gagnés). Repoussé en fond de court, Anderson, qui avait battu une fois l'Ecossais (en deux matches) il y a trois ans à Montréal, ne s'est pas démonté, distribuant les coups droits supersoniques.

Le déploiement du toit dans le deuxième set en raison de la pluie a modifié les conditions. C'était parfait pour le Sud-Africain qui, après ça, a élevé son niveau de jeu. "Il a encore mieux servi et tapait plus fort. C'est une bonne victoire car il jouait très bien. C'était dur aujourd'hui et je suis content de m'en être sorti en trois sets", a souligné l'Ecossais.