Murray efface Bublik, Kyrgios abandonne face à Herbert, Tsonga facile

Murray efface Bublik, Kyrgios abandonne face à Herbert, Tsonga facile

Publié le , modifié le

On l'annonçait comme un prétendant sérieux derrière les favoris, Nick Kyrgios n'aura pas passé longtemps sur les courts en gazon de Wimbledon. L'Australien a abandonné à deux sets zéro (6-3, 6-4) en faveur de Pierre-Hugues Herbert après 58 minutes de jeu, visiblement touché à la hanche. Après son troisième tour de l'année dernière, Herbert se qualifie pour le deuxième en 2017 où il affrontera Benoît Paire. Andy Murray et Jo-Wilfried Tsonge se sont eux aussi qualifiés.

Le N.1 mondial et tenant du titre Andy Murray a signé un retour gagnant sur le gazon de Wimbledon en battant le "lucky loser" kazakh Alexander Bublik, 135e mondial, en trois sets 6-1, 6-4, 6-2 lundi. Contrarié durant sa préparation par des douleurs à une hanche, l'Ecossais de 30 ans n'a pas eu à trop forcer son talent contre son jeune adversaire qui effectuait à 20 ans ses grands débuts à Londres. S'il a eu du mal à maîtriser le service de Bublik (15 aces), Murray a limité les fautes directes (10 contre 35) et n'a pas eu à puiser dans ses réserves lors de cette première étape d'une mission où il tente non seulement de défendre son titre mais aussi son trône de N.1. Il affrontera le serveur-volleyeur allemand Dustin Brown (97e) pour une place au troisième tour.

Andy Murray peut souffler. Alors qu'il pouvait retrouver Nick Kyrgios un peu plus tard dans le tournoi, le Britannique sera sans doute soulagé, on l'imagine mal "heureux", d'apprendre que l'Australien a abandonné lors de son premier tour face au Français Pierre-Hugues Herbert. Jamais dans la partie, la tête de série numéro 20 était, semble-t-il, touché à la hanche et s'est fait manipuler par le kiné sur le court. Pas suffisant pour qu'il puisse défendre ses chances, c'est pourquoi il a jeté l'éponge à deux sets zéro (6-3, 6-4). Pour Herbert l'occasion est belle d'autant plus que son futur adversaire, Benoît Paire, ne sera pas une terreur sur le gazon.

Tsonga sans souci

Contrairement à ce Kyrgios, Jo-Wilfried Tsonga a lui réussit son entrée en lice. Après son dérapage à Roland-Garros face à Renzo Olivo, la tête de série numéro 12 a été sérieux face au local, Cameron Norrie, écarté en trois manches 6-3, 6-2, 6-2 en 1h23 de jeu. Au prochain tour, Tsonga affrontera Simone Bolelli ou Lu Yen-hsun. L'aproche de Wimbledon n'a pas été idéal pour "Jo" qui avait chuté au deuxième tour au Queen's face à Gilles Muller.

francetv sport @francetvsport

Wimbledon