Gaël Monfils
Le combatif Gaël Monfils | AFP - DOMINIQUE FAGET

Monfils forfait à Wimbledon

Publié le , modifié le

Déjà forfait à Roland-Garros, Gaël Monfils doit faire une croix sur Wimbledon, qui débute le 25 juin. Le 15e mondial se trouve absent de la liste des têtes de série dévoilées par les organisateurs du tournoi londonien. Blessé au genou droit lors du tournoi de Nice, le voilà toujours aux soins, alors qu'il a été sélectionné pour disputer le tournoi olympique, sur le gazon de Wimbledon.

Comme le veut la tradition, les organisateurs de Wimbledon aménagent leurs têtes de série. Ce n'est pas forcément le classement mondial qui est appliqué pour décerner les précieux numéros, qui peuvent déterminer la quinzaine de chaque joueur à Londres. Mais alors qu'il est 15e mondial, Gaël Monfils n'apparaît même pas dans la liste des têtes de série, dévoilées ce matin. Cela signifie donc que le Français a dû se résoudre à déclarer forfait pour cette épreuve.

Absent des terrains depuis le tournoi de Nice et sa défaite dès son entrée contre l'Américain Baker, le Parisien va donc prolonger son repos. Touché au genou, ce qui l'avait empêché de défendre sa chance lors de ce match, il avait déjà dû déclarer forfait pour Roland-Garros, sa période de repos étant alors annoné à au moins trois semaines. Il semble que quatre semaines n'aient pas suffi à son rétablissement. Il va donc rater son deuxième tournoi du Grand Chelem consécutif, lui qui n'a jamais brillé à Londres, s'arrêtant à quatre reprises (en cinq participations) au 3e tour.

Mais c'est bien sur ces mêmes terrains qu'il devra être performant à la fin du mois de juillet, lors des Jeux Olympiques pour lesquels il a été sélectionné en simple, en compagnie de Tsonga, Gasquet et Simon. Cela lui laisse encore un mois plein pour récupérer d'une blessure récurrente. Le camp français sera donc représenté par Jo-Wilfried Tsonga (N.5), Gilles Simon (N.13), Richard Gasquet (N.18) et Julien Benneteau (N.29), alors qu'Andy Roddick, désormais 33e mondial, hérite de la tête de série N.30, eu égard à son statut d'ancien N.1 mondial et à ses trois finales perdues sur le Central Court.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Wimbledon