Gaël Monfils Wimbledon
Gaël Monfils en pleine extension | ADRIAN DENNIS / AFP

Monfils et Mahut passent au vert, Chardy s'arrête

Publié le , modifié le

Toujours aussi spectaculaire, Gaël Monfils s'est qualifié aux dépens de l'Espagnol Pablo Carreno Busta (6-4, 6-4, 7-5). Le Français retrouvera au 2e tour un compatriote, Adrian Mannarino, vainqueur de l'Allemand Berrer (6-7, 6-0, 6-4, 6-1). Nicolas Mahut est également passé, en quatre manches accrochées, face au Serbe Krajinovic (7-6, 6-4, 3-6, 7-5). C'est fini en revanche pour Jérémy Chardy après une belle résistance face à Tomas Berdych (6-2, 6-7, 7-6, 7-6).

S'il n'a toujours pas le pied vert, en témoignent encore ses nombreuses glissades, Gaël Monfils a fait contre mauvaise fortune bon coeur. Face à une adversaire qui, lui non plus, n'est pas à l'aise sur le gazon, le 28e mondial s'est montré sérieux et appliqué tout en n'oubliant pas de gratifier le public de ses fameux smashs avec les deux pieds d'appui qui décollent en même temps. Ça marche toujours... Monfils, 28 ans, certes moins rigoureux dans une 3e manche lors de laquelle il s'est détaché à 5-5, a semblé se faire plaisir sur ce gazon qu'il n'apprécie pourtant pas particulièrement. Breaké rapidement dans les deux premiers sets, l'Espagnol de 23 ans, 67e  mondial, avait remporté à Monte-Carlo au printemps leur unique confrontation  sur gazon mais à Londres il n'a désormais gagné aucun de ses trois matches. Monfils, qui n'a plus atteint le 3e tour à Londres depuis 2011, rencontrera  au tour suivant son compatriote Adrian Mannarino. 

Ce dernier a fait valoir son rang,  34e mondial, contre le vétéran allemand Michael Berrer, 139e, qu'il a éliminé  6-7, 6-0, 6-4, 6-1. Tenu en échec lors de la première manche, Mannarino, 28 ans, qui avait  atteint les 8e de finale à Londres en 2013, a déroulé ensuite lors des trois  suivantes contre l'Allemand de 34 ans issu des qualifications. Il avait  remporté en 2008 leur unique affrontement en Challenger à Orléans.

Mahut rend la politesse

Nicolas Mahut a quant à lui justifié la confiance des organisateurs qui lui ont offert une invitation. Le récent vainqueur du tournoi de Bois-le-Duc a néanmoins dû s'employer face à un autre gros serveur, le Serbe Filip Krajinovic (7-6, 6-4, 3-6, 7-5). Le 66e joueur mondial (33 ans) a livré un bon  match, à l'exception d'un passage à vide au début du 4e set. Victorieux de la 1re manche au tie-break, Mahut, auteur du match le plus  long de l'histoire en Grand Chelem contre l'Américain John Isner en 2010, déjà  à Wimbledon, a ensuite réussi à breaker Krajinovic dans les deuxième et dernier sets. Le Français retrouvera au 2e tour Tomas Berdych, vainqueur difficile de Jérémy Chardy en quatre manches. 

Disputé dans des conditions particulières (nuit tombante et système de hawk eye en panne), ce match a longtemps hésité avant de basculer dans le camp du Tchèque, finaliste en 2010 à Wimbledon et moins nerveux sur les points cruciaux. Malgré la belle résistance du Palois, auteur de quelques coups de canon retentissants en coup droit, le 6e mondial a finalement rallié le 2e tour en 3h11 minutes. 

Déclarations : 

Jérémy Chardy: "Je suis déçu. Dans le 1er set, il était plus fort mais après j'ai  trouvé des solutions. Il y a trois tie-breaks et ça se joue à quelques points. Je l'ai senti fébrile. J'ai poussé. J'ai réussi à bien varier au service, à lui  poser des problèmes. Du fond du court, j'ai fait mon match aussi. C'est un peu  dur. J'ai fait un bon match, mais j'ai perdu et je ne peux pas être satisfait.  A Roland Garros, je tombe sur Murray, là c'est Berdych. Je les gêne de plus en plus,  je suis mieux dans le jeu mais l'objectif maintenant c'est de les battre.  J'espère que c'est pour bientôt. Cela ne fait pas si longtemps que je joue  mieux. C'est à Roland seulement que tout s'est mis en place. Maintenant, c'est  les vacances, sauf si Arnaud Clément a besoin de moi pour la Coupe Davis. Je  vais en parler avec lui mercredi. L'atmosphère était vraiment incroyable sur le  court. Pendant tout le match. Il y avait une ambiance de martien. On sentait  que les gens s'étaient pris au match. Tout le monde voulait voir la fin. On a  continué, du coup, même si c'était dur à la fin pour tous les deux. On a estimé  qu'on pouvait jouer. Mon jeu, c'est de faire les points, et le public a aimé  que j'aille le chercher".

Les résultats : 

    James Ward (GBR) bat Luca Vanni (ITA) 6-7 (4/7), 6-2, 6-4, 6-3
    Jirí Vesely (CZE) bat Paolo Lorenzi (ITA) 7-6 (9/7), 7-6 (8/6), 6-4
    Vasek Pospisil (CAN) bat Vincent Millot (FRA) 7-6 (7/2), 3-6, 6-7 (4/7),  7-6 (7/4), 6-3
    Fabio Fognini (ITA/N.30) bat Tim Smyczek (USA) 6-4, 6-3, 6-2
    Viktor Troicki (SRB/N.22) bat Aleksandr Nedovyesov (KAZ) 6-1, 6-4, 3-6, 6-3
    Aljaz Bedene (GBR) bat Radek Stepanek (CZE) 7-5, 1-6, 4-6, 6-3, 6-4
    Dustin Brown (GER) bat Yen-Hsun Lu (TPE) 3-6, 6-3, 7-5, 6-4
    Rafael Nadal (ESP/N.10) bat Thomaz Bellucci (BRA) 6-4, 6-2, 6-4
    Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.13) bat Gilles Muller (LUX) 7-6 (10/8), 6-7  (3/7), 6-4, 3-6, 6-2
    Albert Ramos (ESP) bat Denis Istomin (UZB) 6-2, 6-2, 3-2 (abandon)
    Alexandr Dolgopolov (UKR) bat Kyle Edmund (GBR) 7-6 (7/4), 6-1, 6-2
    Ivo Karlovic (CRO/N.23) bat Elias Ymer (SWE) 6-7 (2/7), 6-2, 6-4, 7-6 (7/2)
    Andreas Seppi (ITA/N.25) bat Brydan Klein (GBR) 6-3, 6-2, 6-2
    Borna Coric (CRO) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 4-6, 7-6 (7/5), 6-2, 1-6, 9-7
    Robin Haase (NED) bat Alejandro Falla (COL) 6-2, 3-6, 6-4, 6-2
    Andy Murray (GBR/N.3) bat Mikhail Kukushkin (KAZ) 6-4, 7-6 (7/3), 6-4
    Tomas Berdych (CZE) bat Jérémy Chardy (FRA) 6-2, 6-7 (8/10), 7-6 (7/3), 7-6  (7/5)
    Nicolas Mahut (FRA) bat Filip Krajinovic (SRB) 7-6 (7/4), 6-4, 3-6, 7-5
    Lukas Rosol (CZE) bat Ernests Gulbis (LAT) 7-6 (7/2), 6-3, 7-6 (7/4)
    Pablo Andujar (ESP) bat Guillermo Garcia-Lopez (ESP/N.29) 3-6, 6-4, 3-6,  7-5, 6-4
    Gaël Monfils (FRA/N.18) bat Pablo Carreno (ESP) 6-4, 6-4, 7-5
    Adrian Mannarino (FRA) bat Michael Berrer (GER) 6-7 (4/7), 6-0, 6-4, 6-1
    Blaz Kavcic (SLO) bat Yuichi Sugita (JPN) 7-6 (7/3), 6-3, 7-6 (7/5)
    Gilles Simon (FRA/N.12) bat Nicolas Almagro (ESP) 6-4, 6-4, 7-5
    Feliciano Lopez (ESP/N.15) bat Steve Darcis (BEL) 6-2, 7-6 (7/4), 6-4
    Nikoloz Basilashvili (GEO) bat Facundo Bagnis (ARG) 6-4, 7-6 (7/3), 6-2
    Benoît Paire (FRA) bat Mikhail Youzhny (RUS) 6-4, 6-4, 6-3
    Roberto Bautista (ESP/N.20) bat Ruben Bemelmans (BEL) 6-1, 6-3, 7-6 (8/6)
    Samuel Groth (AUS) bat Jack Sock (USA/N.31) 6-3, 3-6, 6-3, 6-3
    James Duckworth (AUS) bat Malek Jaziri (TUN) 7-6 (7/2), 6-2, 3-6, 3-6, 7-5
    Sam Querrey (USA) bat Igor Sijsling (NED) 7-5, 6-3, 6-4
    Roger Federer (SUI/N.2) bat Damir Dzumhur (BIH) 6-1, 6-3, 6-3