Kristina Mladenovic
La Française Kristina Mladenovic | AFP - JERRY LAMPEN

Mladenovic sur le chemin de Serena Williams à Wimbledon, Muguruza-Giorgi au 1er tour

Publié le , modifié le

Passée tout près de pousser Serena Williams au trois sets à Roland-Garros, Kristina Mladenovic pourrait recroiser le chemin de l'Américaine dès le 3e tour à Wimbledon pour une revanche. La N.1 mondiale, opposée à une qualifiée au 1er tour, pourrait être confrontée à Svetlana Kuznetsova en 8e, et Agnieszka Radwanska en demi-finale si celle-ci passe toutes les embuches, notamment formées par Caroline Garcia mais surtout Petra Kvitova. Dans l'autre partie du tableau, Garbine Muguruza (N.2), finaliste en titre, est confrontée d'entrée à Giorgi, et pourrait défier Svitolina en 8e, Venus Williams en quarts, et Simona Halep ou Angelique Kerber en demi-finales.

C'était le premier coup de semonce de la quinzaine parisienne de Serena Williams. Au 3e tour, l'Américaine avait été sérieusement bousculée par Kristina Mladenovic, avant de s'imposer 6-4, 7-6. Elle avait ensuite vu s'échapper ce 22e titre du Grand Chelem derrière lequel elle court depuis un temps, face à Garbine Muguruza en finale. La N.1 mondiale, toujours aussi motivée par cette entrée un peu plus importante dans la légende du tennis mondial, n'a pas connu un tirage des plus simples. Certes, elle débute par une qualifiée. Mais ensuite, c'est sa compatriote McHale ou Hantuchova, avant surtout la Française, finaliste 's-Hertogenbosch et quart de finaliste à Eastbourne. En 8e de finale, méfiance avec l'ancienne membre du Top 10, Svetlana Kuznetsova, à moins que la Russe ne trébuche lors de son 1er tour très dangereux contre la grande amie de Serena Williams, l'ancienne N.1 mondiale Caroline Wozniacki.

En 8e de finale, la logique voudrait que Timea Bacsinszky, opposée elle-aussi à une qualifiée pour son entrée en lice. Mais attention à la Russe Pavlyuchenkova, voire à la Kazakhe Putintseva, que Williams avait eu toutes les peines du monde à vaincre à Paris. Et en demi-finale, c'est Agnieszka Radwanska, demi-finaliste en 2015 et 2013 et finaliste en 2012 ici-même, qui devrait s'avancer vers elle. Mais la Polonaise devra se méfier d'un possible 3e tour face à Carolne Garcia, opposée à Buyukakcay au 1er tour avant un possible duel avec sa compatriote Pauline Parmentier, confrontée ç Siniakova. Surtout, Radwanska pourrait jouer en quart de finale contre une Petra Kvitova, deux fois victorieuse ici-même en 2011 et 2014. La Tchèque débute sa semaine contre la Roumaine Cirstea, ancienne espoir de son pays avant l'avènement de Simona Halep.

Muguruza, le test en tant que finaliste 2015 et victorieuse de Roland-Garros

Cette dernière se trouve dans l'autre partie du tableau, opposée d'entrée à Schmiedlova. Dans ce quart de tableau, il se trouve Kiki Bertens, l'une des révélations de Roland-Garros 2016, Alizé Cornet, qui défiera Hercog avant peut-être de retrouver Bertens dès le 2e tour. Il y a également Karolina Pliskova, victorieuse du tournoi de Nottingham mais qui débute contre Wickmayer, Ana Ivanovic, opposée à une qualifiée, ou encore Angelique Kerber, dont l'entrée face à Laura Robson sera très observée.

Et de l'autre côté, pour son premier tournoi du Grand Chelem en tant que tête de série N.2 et gagnant d'un tournoi majeur, Garbine Muguruza va se tester contre la petite Italienne Camilia Giorgi. La finaliste de l'édition 2015 devra ensuite se défaire probablement de Lucie Safarova au 3e tour, puis d'une Samantha Stosur, voire d'une Svitolina, à moins que Sabine Lisicki, finaliste malheureuse à Londres face à Marion Barotli en 2013, ne retrouve de son éclat. Dans la partie haute, Venus Williams, quintuple gagnante sur ce terrain, va-t-elle renouer avec sa gloire passée, elle qui est revenue parmi les 10 meilleures joueuses du monde ?