Llodra Michaël wimbledon 062013
Michaël Llodra | Maxppp

Llodra part du bon pied à Wimbledon

Publié le , modifié le

Douze Français seront présents au 2e tour de Wimbledon. Richard Gasquet, Mickael Llodra et Jérémy Chardy ont apporté leur pierre à l'édifice tricolore. Gasquet a dominé l'Espagnol Granollers 6-7 (2), 6-4, 7-5, 6-4. Chardy a sorti Ryan Harrison 7-6 (7/4), 4-6, 7-5, 6-2. Llodra avait donné le ton en début de journée en battant le Finlandais Jarkko Nieminen en trois sets 7-6 (7/3), 6-4, 6-3. Paul-Henri Mathieu a clôturé la journée par un succès sur le Lituanien Ricardas Berankis en quatre sets 7-6 (7/4), 7-5, 6-7 (3/7), 6-4. En revanche, c'est fini pour Gilles Simon.

En 13 participations, Mickael Llodra n'a atteint le deuxième tour qu'à sept reprises. Alors qu'il a pourtant le jeu pour s'illustrer sur gazon, Llodra n'a pour meilleur résultat qu'un unique huitième de finale (en 2011). Mais la surface devenue plus lente à Wimbledon et les différents tirages au sort n'ont pas toujours avantagé l'actuel 53e joueur mondial. Face à Nieminen, un joueur contre lequel il affichait un bilan très équilibré (un succès et une défaite sur dur), Llodra a d'abord bataillé dans le premier set, pour ensuite prendre totalement l'ascendant sur son adversaire. Auteur de 17 aces (contre 3), Llodra a converti trois balles de break sur six obtenues, et donc montré la voie aux autres Tricolores engagés ce mardi.

Gasquet se fait peur

Jérémy Chardy l'a parfaitement suivie en dominant l'Américain Ryan Harrison en quatre manches 7-6 (7/4), 4-6, 7-5, 6-2. Richard Gasquet s'est lui fait un peu peur face au modeste Espagnol Marcel Granollers. Malgré le break en poche, le Biterrois a cédé la première manche au jeu décisif. Heureusement, la tête de série N.9 allait très vite se reprendre. Toujours en rodage, il s'est qualifié en remportant les trois manches suivantes 6-7, 6-4, 7-5, 6-4. "C'était pas évident mais je le  savais, a indiqué Gasquet. J'étais sûr d'avoir un match difficile contre lui. J'ai pas mal joué.  Après avoir perdu le premier set, j'étais un peu tendu. J'ai réussi à être  solide au deuxième. Je sais qu'il faut que je joue plus à plat sur gazon, mais  les trajectoires bombées font partie de mon jeu. Il y a un peu de fatigue pour  tout le monde, mais je me sens bien dans mon jeu. Je peux aller loin ici."

Simon manque à l'appel

Gêné par une blessure, Gilles Simon, tête de série  N.19, a lui été éliminé par l'Espagnol Feliciano  Lopez en trois sets 6-2, 6-4, 7-6 (13/11). "J'ai essayé de m'appliquer du  mieux possible, a expliqué le Niçois. J'ai encore mal à ma nuque. C'est arrivé hier (lundi) matin.  J'étais très déçu alors, j'avais une paire de boules monumentale car je savais  que mon +Wim+ était fini. Aujourd'hui, j'étais content de bien jouer au début.  Mais je n'aurais jamais réussi à le breaker. Pour renverser la vapeur, il  aurait déjà fallu que je puisse lui prendre son service. J'ai dû gagner dix  points maximum sur son service dans le match. J'ai pensé à déclarer forfait  oui. Ça me fatigue." Il ne retrouvera donc pas Paul-Henri Mathieu, tombeur du Lituanien Ricardas Berankis en quatre sets 7-6 (7/4), 7-5, 6-7 (3/7), 6-4 et était son futur adversaire en cas de succès.

Les résultats des cinq Français en lice ce mardi:
Michaël Llodra (FRA) bat Jarkko Nieminen (FIN) 7-6 (7/3), 6-4, 6-3
Jérémy Chardy (FRA/N.28) bat Ryan Harrison (USA) 7-6 (7/4), 4-6, 7-5, 6-2
Richard Gasquet  (FRA/N.9) bat Marcel Granollers (ESP) 6-7 (2), 6-4, 7-5, 6-4
Feliciano Lopez (ESP) bat Gilles Simon (FRA/N.19) 6-2, 6-4, 7-6 (13/11)
Paul-Henri Mathieu (FRA) bat Ricardas Berankis  (LIT) 7-6 (7/4), 7-5, 6-7 (3/7), 6-4
 

Romain Bonte