Petra Kvitova
La détermination de Petra Kvitova | JUSTIN TALLIS / AFP

La tenante Kvitova éliminée par Jankovic

Publié le , modifié le

La Tchèque Petra Kvitova, tenante du titre, a été éliminée 3-6, 7-5, 6-4 au 3e tour de Wimbledon par la Serbe Jelena Jankovic. Quart de finaliste en 2014, l'Allemande Angelique Kerber (N.10) a été vaincue par Garbine Muguruza (N.20) 7-6 (14/12), 1-6, 6-2 en 2h34. Elimination également d'une autre Allemande, Sabine Lisicki, finaliste en 2013, victime de la Suissesse Timea Bacsinszky, 15e mondiale, victorieuse 6-3, 6-2.

Petra Kvitova, N.2 mondiale et auteur d'un 1er set parfaitement maîtrisé, s'est déréglée ensuite face à la 30e mondiale, qui se réinvite en 8e de finale pour la 5e  fois, la première depuis 2010. Elle y affrontera la Polonaise Agnieszka  Radwanska, tête de série N.13. Kvitova, qui visait même un 3e titre, avait pourtant produit deux 1er  matches presque parfait, concédant seulement trois jeux, ce qui lui avait permis d'oublier le virus qui avait perturbé sa préparation sur herbe.  Alors qu'elle menait même 4-2 dans la 2e manche, elle s'est mise à multiplier les fautes directes (21 au total), relançant son adversaire qui a su prendre sa chance en la breakant trois fois en huit occasions. Depuis son élimination ici au 1er tour en 2009, la Tchèque de 25 ans avait  pourtant toujours atteint au moins les quarts de finale. Cette saison, elle avait même battu deux fois son adversaire, contre laquelle elle ne mène désormais plus que 4-3 dans leurs confrontations.

Huitième de finaliste en Australie et quart de finaliste à Roland-Garros ces deux dernières années, Garbine Muguruza n'avait jamais franchi le 2e tour à Wimbledon. Après avoir dominé Angelique Kerber au 3e tour, elle a fait beaucoup mieux en se qualifiant pour les 8e de finale. Il ne lui reste plus que l'US Open, où elle n'a jamais passé le 1er tour, pour compléter sa panoplie en Grand Chelem. La 20e mondiale, âgée de 21 ans, avait explosé aux yeux du monde entier au début de la saison 2014, en s'offrant Caroline Wozniacki au 3e tour de l'Open d'Australie. Elle avait confirmé l'exploit en éliminant Serena Williams au 2e tour à Roland-Garros. Depuis, la jeune Espagnole poursuit son évolution. Elle vient aujourd'hui de passer un nouveau cap à Londres, en battant la 10e mondiale, Angelique Kerber. L'Allemande faisait partie des outsiders dans le tournoi. C'était la troisième fois que les deux joueuses se défiaient cette saison. la première, à Sydney, s'était conclue par une victoire en trois sets de la mieux classée. La deuxième, à Roland-Garros, avait permis à l'Ibère de remporter sa première victoire contre cette adversaire.

En 2h35, Muguruza a pris le meilleur, s'appuyant sur un service très performant (7 aces). Et malgré 43 fautes directes, sa prise de risque a été récompensée. Et elle retrouvera celle face à qui sa belle histoire a débuté: Caroline Wozniacki. L'ancienne N.1 mondiale n'a eu aucune difficulté pour se défaire de Camila Giorgi (N.31) 6-2, 6-2 en 1h11. La tête de série N.5 sera donc en grande forme pour défier une fille qui l'a battue deux fois en trois duels, mais contre qui elle reste sur un succès, la saison passée à Tokyo.

Bacsinszky confirme

L'Allemande Sabine Lisicki, finaliste à  Wimbledon en 2013, a été éliminée par la Suissesse Timea Bacsinszky, 15e mondiale, en deux sets (6-3, 6-2). Lisicki, 18e, n'avait plus été battue avant les quarts de finale à Londres  depuis 2008, année de sa première participation. Outre sa finale perdue en 2013 contre la Française Marion Bartoli,  l'Allemande avait joué une autre demi-finale (2011) et atteint les quarts à  trois reprises (2009, 2012, 2014). Elle était absente de l'édition 2010. Demi-finaliste à Roland-Garros, Bacsinzky, atteint elle pour la première  fois les huitièmes de finale à Wimbledon. Elle affrontera lundi la Roumaine  Monica Niculescu (48e) pour tenter d'aller plus loin.

 

Déclarations : 

Petra Kvitova: "C'est difficile à expliquer. Si je le savais, je vous le  dirais. J'étais devant dans le 2e set et soudainement, elle revient, joue plus  agressive. Moi, d'un coup, je n'ai plus la réponse. Je me bats sur chaque coup  et mon service ne m'est plus d'aucune utilité. Pourtant, j'étais vraiment  prête. Depuis le début, j'avais l'impression que ça se présentait bien. C'est  bizarre et inhabituel. C'est comme ça. Elle servait bien dans la 2e moitié.  J'ai attendu des occasions qui ne sont jamais venues. A un moment, j'ai essayé  de me calmer, rester positive alors que la bataille faisait encore rage. C'est  une grande joueuse, elle l'a montré. J'ai vraiment tout essayé. C'est triste de  ne pas être en 2e semaine de mon tournoi préféré. Mais je ne pense pas avoir  perdu parce que je défendais mon titre. Je ne suis pas un robot et j'espérais  mieux. Cela va me prendre plusieurs jours pour digérer".

 

Résultats du 3e tour

    Caroline Wozniacki (DEN/N.5) bat Camila Giorgi (ITA/N.31) 6-2, 6-2
    Garbiñe Muguruza (ESP/N.20) bat Angelique Kerber (GER/N.10) 7-6 (14/12),  1-6, 6-2
    Timea Bacsinszky (SUI/N.15) bat Sabine Lisicki (GER/N.18) 6-3, 6-2
    Monica Niculescu (ROM) bat Kristýna Plísková (CZE) 6-3, 7-5
    Olga Govortsova (BLR) bat Magdaléna Rybáriková (SVK) 7-6 (7/4), 6-3
    Madison Keys (USA/N.21) bat Tatjana Maria (GER) 6-4, 6-4
    Agnieszka Radwanska (POL/N.13) bat Casey Dellacqua (AUS) 6-1, 6-4
    Jelena Jankovic (SRB) bat Petra Kvitová (CZE) 3-6, 7-5, 6-4