kvitova joie wimbledon 2011
Petra Kvitova | CARL DE SOUZA / AFP

Kvitova remporte Wimbledon

Publié le , modifié le

La Tchèque Petra Kvitova a remporté le premier titre majeur de sa carrière, et non des moindres, à Wimbledon. En finale, elle a battu l'ancienne N.1 mondiale, la Russe Maria Sharapova en deux sets 6-3, 6-4. Elle disputait à 21 ans sa première finale du Grand Chelem.

"C'est difficile de trouver les mots avec ce trophée dans les mains et en  voyant toutes les grandes joueuses qui sont dans la tribune", a déclaré la jeune femme. "J'étais bien sûr nerveuse. Je me suis concentrée sur chaque point", a-t-elle indiqué avec quelques larmes de joie. "Je savais que je  devais prendre des risques pour l'emporter. Le fait que je sois gauchère a été  un avantage au service. Sur les points importants, j'ai bien joué et j'ai très bien retourné", a expliqué Kvitova.

Cette saison 2011 marque sans conteste un tournant dans la carrière de la huitième joueuse mondiale. Avant de s'imposer dans le plus prestigieux tournoi du monde, Kvitova s'était imposé à Brisbane, Paris-Coubertin, puis Madrid. Malgré l'enjeu, Kvitova a su garder son sang froid après avoir cédé son service d'entrée et remporter le premier set au bout de 40 minutes. Dominatrice dans les échanges, elle a pris l'ascendant dans cette finale grâce à un service et un coup droit impeccables, pour mener le deuxième set 2-0 puis conclure cette rencontre après une heure et 25 minutes de jeu.

Le public de Wimbledon n'avait plus assister à la victoire d'une gauchère depuis celle d'une certaine Martina Navratilova, il y a 21 ans. Surtout, Kvitova devient la première Tchèque à s'imposer sur le gazon londonien depuis Jana Novotna en 1998, qui avait battu en finale la Française Nathalie Tauziat.

En face de la Tchèque, l'expérience de Sharapova n'a donc pas été suffisante pour contrer la star montante du tennis féminine. "Petra a énormément de potentiel. Elle peut réaliser de grandes  choses", a estimé Sharapova. "Elle a déjà un Grand Chelem en poche et si elle conserve ce niveau elle  peut en gagner d'autres. Elle a le jeu pour. Elle a fait un grand match en  utilisant à merveille sa spécificité de gauchère. Elle a frappé des coups  gagnants des quatre coins du court. Elle a une balle vraiment très lourde qui  lui permet de passer de la défense à l'attaque en un éclair. Elle a été plus  entreprenante que moi, a frappé plus fort et joué plus long. Elle mérite sa  victoire. Parfois votre adversaire est juste trop forte."

A 24 ans, la Russe disputait sa deuxième finale à Wimbledon, sept ans après la victoire qui l'avait elle-même révélée en 2004, alors qu'elle n'était âgée que de 17 ans. Malgré cette défaite, Sharapova, déjà demi-finaliste à Roland-Garros, a confirmé son retour au premier plan. "J'aurais pu mieux  faire mais pour moi être de retour en finale est déjà une grande étape, a-t-elle néanmoins regretté. Je n'oublie pas que je n'avais plus dépassé les huitièmes de finale depuis des  années ici. Je progresse et ça me donne une énorme confiance pour la suite."

Romain Bonte