Ivo Karlovic
Ivo Karlovic dans son exercice préféré | LEON NEAL / AFP

Karlovic assomme Tsonga

Publié le , modifié le

Grâce notamment à 41 aces, Ivo Karlovic a éliminé Jo-Wilfried Tsonga lors du 3e tour de Wimbledon (7-6, 4-6, 7-6, 7-6). Plus agressif que le Français dans les jeux décisifs, le géant croate affrontera Andy Murray, vainqueur de l'Italien Seppi, en 1/8e de finale.

Jo-Wilfried Tsonga s'est fait "ace"tourbir. Le Français, dont le retour n'a jamais été le point fort, a encore beaucoup souffert face à celui qui se considère, peut-être à juste titre, comme "le plus grand serveur de l'histoire". Le Croate, déchaîné, a fait pleuvoir la bagatelle de 41 aces sur la tête du pauvre Tsonga. Ce dernier, après une magnifique demi-finale à Roland-Garros, n'a pas pu enchaîner sur une nouvelle grande performance. La faute à un profil de joueur qu'il supporte difficilement. Déjà, en 2009, c'était ce même Karlovic qui avait sorti le Manceau à Wimbledon lors de leur unique confrontation sur le circuit ATP. Six ans plus tard, la donne n'a pas changé. 

Plus agressif dans le jeu, et surtout dans les tie-breaks, Karlovic n'a pas volé sa victoire, tout en prouvant aux mauvaises langues qu'il n'était pas qu'une machine à balancer des parpaings au service. Très présent au filet grâce à une envergure tentaculaire, le 25e joueur mondial s'est procuré deux balles de break sans en convertir aucune alors que Tsonga a concrétisé sa seule opportunité lors du 2e set qu'il a remporté 6-4. Mais ce réalisme n'a pas suffi pour endiguer la puissance du Croate, auteur par ailleurs de 83 coups gagnants contre 52 à son adversaire. Ce dernier a vendu chèrement sa peau, repoussé autant que possible l'échéance en sauvant magnifiquement deux balles de match dans le jeu décisif du 4e set mais la troisième était la bonne pour Karlovic qui bloque le compteur du Tricolore à Wimbledon. C'est la troisième année consécutive que le N.1 français échoue avant les quarts du tournoi britannique, où il avait disputé deux demi-finales en 2011 et 2012.