Jerzy Janowicz qualifié pour les demi-finales à Wimbledon
Jerzy Janowicz qualifié pour les demi-finales à Wimbledon | CARL COURT - AFP

Janowicz qualifié pour les demi-finales à Wimbledon

Publié le , modifié le

Jerzy Janowicz s'est qualifié pour la première demi-finale de Grand Chelem de sa carrière en venant à bout de son compatriote Lukasz Kubot en trois sets 7-5, 6-4, 6-4. Le jeune polonais (22 ans), disputait seulement le deuxième Wimbledon de sa carrière. Révélé à Bercy en novembre dernier, Janowicz crée la sensation de la quinzaine londonienne. Au prochain tour, il affrontera Andy Murray, tombeur en cinq sets de Fernando Verdasco.

Il était écrit qu'un Polonais serait en demi-finale de Wimbledon cette année. L'heureux lauréat est donc Jerzy Janowicz. Après un match à sens unique, le natif de Lodz s'offre sa première demi-finale en Grand Chelem, lui qui n'avait jusqu'ici pas fait mieux qu'un...3e tour ! Dans cette rencontre à l'allure de championnat de Pologne, le géant (2m03) polonais a fait parler sa puissance au service en remportant 90% des points derrière sa première balle. Avec 30 aces (contre seulement 9 à son adversaire), "Jerzy" n'aura finalement été que très peu mis en danger sur son service. Six fois, Kubot a eu l'occasion de breaker mais il n'a jamais pu conclure, à l'inverse de son adversaire qui aura pris son service une fois par manche.

Premier Polonais en demi-finale de Grand Chelem

Débarrassé des poids lourds dans sa partie de tableau (Nadal, Tsonga et Federer), Janowicz a tenu bon durant la quinzaine. La tête de série numéro 24 a écarté successivement Edmund, Stepanek, Almagro et Melzer pour s'offrir ce quart de finale 100% polonais. On aurait aimé que les deux hommes se livrent un match à couteaux tirés mais la révélation de Bercy 2012, dont il avait atteint la finale (perdue face à David Ferrer), était trop fort pour son adversaire. Avec 58 coups gagnants pour seulement 14 fautes directes, Janowicz aura livré un récital de ce qu'est son tennis, fait de service puissant et de coup droit dévastateur.

Dans les trois manches, il a tenu bon avant de profiter des largesses de son compatriote sur ses mises en jeu (57% de première balle, 47% de points gagnés derrière sa 2e) pour s'offrir systématiquement un break, un seul. Après 2h07 de jeu, il accède à la première demi-finale de Grand Chelem pour un Polonais. Il fait mieux que Wojtek Fiback, quart de finaliste en son temps.

Et maintenant ?

Jusqu'où peut aller Jerzy Janowicz ? C'est la question que tous les spécialistes ce soir. Sa demi-finale l'opposera à Andy Murray. Face à un relanceur de la trempe de Murray, le service de Janowicz sera une arme moins prégnante sur le jeu. Quel sera les solutions qu'il pourra apporter ? Janowicz ne devra pas compter sur une quelconque baisse physique de l'Ecossais. Formidable bête physique, Murray saura digérer son marathon face à Verdasco Et la pression dans tout ça ? A Bercy, Janowicz n'avait pas l'air de la subir. Du haut de ses 22 ans, celui que l'on attend comme un futur joueur du top 5 mondial, n'a peur de personne. Il aura une nouvelle occasion de le prouver, vendredi en demi-finale.