Richard Gasquet
Le joueur français Richard Gasquet | AFP - ADRIAN DENNIS

Gasquet au rendez-vous

Publié le , modifié le

Dans la morosité ambiante qui a a frappé le camp trircolore, Richard Gasquet, tête de série N.9, n'a pas manqué son rendez-vous au 2e tour de Wimbledon en s'imposant jeudi face au Japonais Go Soeda 6-0, 6-3, 6-7, 6-3. C'est une satisfaction après les abandons conjugués de Michaël Llodra et Paul-Henri Mathieu, qui sont venus s'ajouter à celui de Jo-Wilfried Tsonga. Le Biterrois affrontera l'Australien Bernard Tomic au prochain tour.

Une nouvelle fois Richard Gasquet a montré toutes les facettes de son talent mais aussi ses lacunes. Après avoir pris le match à son avantage face à un Japonais sans solution, le Français a perdu le fil dans le troisième set avant de se rerpendre et de remettre un coup de booster pour l'emporte finalement sans trop de difficultés. Au moment où Llodra se justifiait tant bien que mal devant la presse, la pluie avait commencé à tomber légèrement, interrompant la plupart des matches sauf celui de Gasquet, qui a eu le temps de finir sa partie. "C'était glissant et dangereux. Je suis content d'avoir pu terminer en  quatre sets car après on ne sait jamais ce qui peut arriver", a déclaré le numéro 9 mondial qui retrouvera le grand espoir australien Bernard Tomic au troisième tour. Tomic a un jeu qui convient bien au gazon, à plat ou avec du slice et un bon service.  Il sera bientôt parmi les meilleurs joueurs du monde, même s'il a eu des moments difficiles. Pour le moment, il ne l'est pas et j'ai tout pour le  battre. (à propos de Tomic père, personnalité controversée). Il est sanguin mais je l'apprécie. Je me suis toujours bien entendu avec le père et le fils."

Quand Richard croise Camilla

En attendant il a été mandaté jeudi pour représenter les joueurs dans la  haie d'honneur accueillant Camilla, l'épouse du prince Charles. Je me préparais pour aller m'entraîner et on m'a dit qu'elle arrivait. Je ne m'attendais pas à ça en venant une heure avant. On ne m'a pas laissé le  choix, mais finalement c'était marrant", a raconté le Français. Les organisateurs du tournoi avaient choisi Gasquet pour représenter les  joueurs dans une haie d'honneur rassemblée pour la duchesse de Cornouailles. Le Biterrois a fait la révérence avant de répondre à quelques questions. "Elle m'a demandé contre qui je jouais et si j'aimais Wimbledon", a dit le N.2  français. "Elle a été très sympathique et très agréable. Je n'ai pas eu de stress particulier", a-t-il dit.

Les résultats de jeudi à Wimbledon

 

Christian Grégoire